La lettre de l'économie en Aveyron
Déc. 2005
Numéro 2


Edito

L’engagement aveyronnais

Le développement économique en Aveyron procède d’une précieuse alchimie entre la solidarité des racines, la force de l’innovation et la capacité à accueillir de nouvelles activités.

Savoir surmonter les périodes difficiles sans l’abandon d’un territoire et de ses forces vives, être capable d’affronter le marché international en puisant dans la qualité du savoir-faire et les richesses humaines de l’entreprise, participer à sa notoriété en s’ouvrant au monde avec lui : tels sont les axes de l’action commune de l’ensemble des acteurs de la dynamique économique.
UMICORE à VIVIEZ, qui fête ses 150 ans dans le département, est un bel exemple de cet « engagement aveyronnais ».

Un engagement qui doit être celui de tout un département.

C’est notre volonté.

Jean PUECH
Président d'Aveyron Expansion

Au sommaire
Macro économie
> Aménagement numérique du territoire

Collectivités
> « La vallée du Lot » se mobilise sur le développement économique

> Agenda
Vie des entreprises
> «E.B.A. : de l’escalier tradition à l’escalier Aveyron »
> Innovation, produits, services
Entrepreneurs aveyronnais
> Christian VIGUIER, Saint-Affrique au cœur
> Brèves... les gens
A la une

Gaëtan Pastorelli présente son entreprise lors du 150ème anniversaire
Gaëtan Pastorelli présente son entreprise lors du 150ème anniversaire

Le zinc prépatiné,
nouvelle jeunesse pour UMICORE
UMICORE vient de fêter son 150ème anniversaire et d’inaugurer 7200 m² de bâtiments destinés à l’accueil d’une nouvelle ligne de production de zinc laminé prépatiné à Viviez. Cette entreprise-bastion du tissu industriel local dans les années 70/80 redéploie aujourd’hui de gros moyens.

Combative, l’usine UMICORE à Viviez s’est lancé dans la recherche et le développement de nouveaux produits. Le succès du quartz-zinc et de l’anthra-zinc, issus de cet effort, ont décidé la maison mère à investir 15 M d’€ pour tripler la capacité de production. Si bien que la « Vieille » comme on l’appelle dans le Bassin Decazevillois abrite désormais un nouvel outil de production à la pointe du secteur de prépatinage afin d’être en adéquation avec l’explosion de ce marché. Commercialisé sous la marque « VM zinc », ce matériau se vend pour les façades et les toitures, en France et aux 4 coins du monde. Aujourd’hui, c’est l’usine de Viviez qui est le leader mondial du zinc laminé prépatiné, notamment grâce au savoir-faire de ses 190 salariés. Le lancement d’une nouvelle gamme de prépatinés colorés (vert, bleu, rouge) sous la marque PIGMENTO® apporte une dimension supplémentaire aux produits de Viviez.

Recrutement
Gaëtan Pastorelli, directeur d’UMICORE garantit ainsi un avenir certain au site du Bassin et prévoit même 30 à 50 embauches dans les cinq prochaines années. Dans l’immédiat, il recrute une quinzaine de personnes diplômées ou expérimentées en électricité, mécanique, régulation ou électrotechnique. L’entreprise entame un long processus de transformation et de modernisation. Gaëtan Pastorelli met d’ailleurs un point d’honneur sur l’engagement d’UMICORE en matière environnementale.
> Voir le site internet d'UMICORE



Telex... l'économie aveyronnaise en bref
CP Logistique
Les transporteurs Portal et Cransac s’unissent pour créer une plateforme logistique de 3500 m² couverts à Baraqueville.
Les nouvelles activités autour de l’A75
L’installation prochaine de 3 nouvelles entreprises confirme l’attractivité de l’A75, notamment depuis l’ouverture du Viaduc :
- Kairos Industrie sur la zone d’activités de Millau-Larzac
- Imagenta SAS et ML & Associés sur la zone d’activités de Millau-Lévezou.
SAM Technologies

Des chiffres qui parlent : 125 M€ de chiffre d'affaires, 30 M€ de capitaux propres, une rentabilité nette de 4,2% et plus de 9 M€ investis chaque année.
> Voir le site internet de SAM Technologies

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°2 - Décembre 2005 - Page 1

Macro économie - Collectivités


Macro-économie

Aménagement numérique du territoire

Le ministre délégué à l’Aménagement du territoire a présenté, en Conseil des Ministres du 14 novembre dernier, une communication relative à l’aménagement numérique du territoire en téléphonie mobile et en haut débit.
Pour le haut débit, le nombre de lignes éligibles à l’ADSL progresse très rapidement. 98% des foyers seront éligibles fin 2006 sur le territoire national. L’objectif est que la totalité des communes puissent bénéficier du haut débit d’ici 2007.
Les entreprises pourront bénéficier, sans aucune exception, d’offres d’accès à l’internet à haut débit dès le 1er décembre 2005, ainsi que des accès à l’internet à très haut débit pour 120 000 entreprises dans 2000 zones d’activités économique d’ici 2007.
 
Agenda économique

La Mêlée lance un nouvel événement : le TIC Time ; la 1ère édition « Ressources Humaines : les nouveaux outils de gestion de compétence » aura lieu le 8 décembre 2005. Rendez-vous dans les locaux de l’Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse (20 Boulevard Lascrosse) de 17h à 19h. Pour plus d’infos : www.meleenumerique.com

 

 

 

Pour l’Aveyron, « France Télécom s’est engagé à ouvrir ce service (ADSL) à tous ses centraux téléphoniques (au nombre de 167) dès fin 2006. A cette date, près de 82% de la population aveyronnaise aura accès à l’internet à haut débit.
Par ailleurs, le Département en complémentarité du programme France Télécom, déploiera sur les zones non accessibles un réseau à haut débit de type WIMAX et WIFI dès fin 2005 et 2006 ».

> En savoir plus sur le site d'Aveyron Expansion 


 
Collectivités

« La vallée du Lot » se mobilise
 sur le développement économique
L’intercommunalité au service du développement local : de la création de zone d’activités au développement de projets touristiques, en passant par le soutien apporté aux entreprises …

Michel Delagnes
Michel Delagnes
Au-delà des compétences classiques d’une communauté de communes, celle de la Vallée du Lot présidée par Michel Delagnes, l’une des premières créées en Aveyron, choisit plus que jamais de s’engager dans le développement économique de son territoire.

« Dés le départ, on a essayé de s’impliquer fortement dans l’économie sur notre territoire, c’est un choix de notre collectivité » affirme Michel Delagnes. Créée en 1993, la communauté de communes de la Vallée du Lot commence par l’aménagement d’une zone artisanale intercommunale à Livinhac –Le-Haut, « le Village des Artisans ». Aujourd’hui, la volonté d’être un acteur du renouveau économique du bassin est plus que jamais d’actualité. Elle souhaite apporter une réponse foncière complémentaire à la zone urbaine du grand Bassin de Decazeville en portant le projet d’une zone d’activités à Saint-Santin.

Soutien aux entreprises
Mais l’essentiel de l’aide au développement économique du territoire concerne l’investissement dans le soutien aux entreprises et aux activités touristiques. Le dernier accompagnement en date est celui de l’atelier agroalimentaire Carrier à Almont-les-Junies. « On est assez fier de ce projet qui compte désormais une quinzaine d’emplois » explique Michel Delagnes. La communauté de communes a mobilisé 65% d’aides financières sur cet investissement immobilier, de la même manière qu’elle a fourni des locaux à Nitica, dont on connaît le succès aujourd’hui.
Conscient de son potentiel touristique, la communauté aménage des équipements de loisirs et accompagne notamment la remise en navigabilité du Lot. Le plan d’eau de Flagnac, la halte nautique de Boisse Penchot sont autant de projets qui découlent de l’engagement de « la Vallée du Lot ». L’intercommunalité prévoit la mise en place de parcs à bateaux, d’embarcadères et souhaite même développer un espace dédié au stockfish.
 

 
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°2 - Décembre 2005 - Page 2

Vie des entreprises

Entreprise

« E.B.A. : de l’escalier tradition à l’escalier Aveyron »

Présente depuis 40 ans en Aveyron, la société Escaliers Bois Aveyronnais (E.B.A.) qui emploie actuellement 48 salariés voue, comme son nom l’indique, son activité aux escaliers en bois. En 1991 à Sainte-Geneviève-Sur-Argence, deux corréziens, Bernard Delpech et Joël Touraille, reprennent l’affaire en main. Ils recentrent, avec succès, l’activité sur l’escalier en bois sur mesure.

« Cette affaire nous intéressait. On sentait qu’il y avait un potentiel, notamment au niveau du produit » explique Bernard Delpech, Président Directeur Général d’E.B.A. Ainsi, deux hommes qui n’étaient pas prédestinés à entreprendre en Aveyron développent des escaliers de toutes formes mais toujours dans le sur-mesure. E.B.A. propose des modèles traditionnels et des modèles plus contemporains, classiques ou hélicoïdaux, à une clientèle nationale composée de menuisiers et essentiellement de négociants. Aujourd’hui, 15 agents multicartes mettent, auprès de grands groupes nationaux de négoces, l’accent sur les valeurs sûres des escaliers EBA que sont l’innovation technique et l’attachement à la tradition.

Surface doublée
La preuve de ce succès est, en 2005, le doublement de la surface de l’usine et l’investissement en machines, des centres d’usinage à commandes numériques en l’occurrence. La PMI aveyronnaise avait besoin d’agrandir ses locaux et d’acquérir de nouvelles machines afin de répondre au mieux à son marché. « L’objectif pour l’entreprise en 2006 est de créer et développer des produits nouveaux avec l’appui d’un cabinet de design extérieur » affirme M. Delpech.

L'informatique et la robotique moderne sont venues compléter une longue tradition pour la conception, la réalisation, la finition et l'assemblage des escaliers.
Un souci du « savoir-faire » largement partagé en Aveyron.
> Voir le site internet d'E.B.A.

Innovation : produits, services, marques...

Fabre 2012

Fabre 2012 accélère sa croissance grâce à la fabrication de chalets de loisirs avec un nouveau produit plus spatieux (jusqu’à 70m²).
> Voir le site internet de Fabre 2012

La Forge de Laguiole

Bernard Divisia, Gérant de La Forge de Laguiole, ouvre une boutique à Paris, dans les quartiers chics, à côté d’Hermès et du Faubourg.
> Voir le site internet de La Forge de Laguiole

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°2 - Décembre 2005 - Page 3

Entrepreneurs Aveyronnais

Portrait

Christian VIGUIER, Saint-Affrique au cœur

Saint-Affrique : c'est pour Christian Viguier l'essentiel d'une vie. C'est là que tout a commencé deux fois pour lui : le jour où il est né et le jour où il a créé la SEFEE , Société d'Etudes et de Fabrication Electroniques et Electriques de 120 personnes. Ce PDG de 53 ans est revenu aux sources, il y a presque 20 ans de cela, pour se lancer dans une sacrée aventure : faire de l'aéronautique dans l'Aveyron . Aujourd'hui le pari est plus que réussi grâce à la ténacité de cet homme. La SEFEE a du travail pour les 10 ans à venir.

«  Revenir dans mon pays était un projet que j'ai mûri pendant cinq ou six ans  » explique Christian Viguier. Auparavant, il a suivi des études techniques à Béziers jusqu'au moment du décès de son père. C'était l'année de ses 17 ans. Et c'est après s'être formé, partout en France, à des postes divers (technique, commercial, de gestion, de production) qu'il a investi la vie saint-affricaine. Car c'est bien de cela dont il s'agit et qui lui tient à cour. «  L'Aveyron, c'est mon pays, c'est ma vie  » lance-t'il.

Enthousiasme et savoir-faire
Alors qu'il travaillait encore à Montpellier, il commençait à construire sa maison à Saint-Affrique, le samedi et le dimanche. Entre heures supplémentaires, et jobs annexes, il jouait au rugby «  pour se tenir en forme  ». Christian Viguier sait ce qu'il veut. D'un optimisme débordant, il rebondit là où certains se décourageraient et ne garde que les bons souvenirs. Il est de ces hommes qui pensent aux autres, à sa famille avant tout -il est père de trois enfants-, et qui ne se donne pas le droit de fléchir. Il est revenu à Saint-Affrique avec tout son enthousiasme et son savoir-faire qu'il a transmis. Ceux qui lui ont fait confiance disent volontiers qu'on a envie de croire en lui. Il le leur a bien rendu en participant de près à la vie saint-affricaine. Ses objectifs étaient avant tout d'éviter aux saint-affricains de quitter une région qui selon lui n'a rien à envier au reste du monde . Il a ainsi créé des emplois et tente aujourd'hui de les sauver avec sa récente élection au tribunal de commerce. En aidant également la création d'entreprises par le biais associatif, Christian Viguier est un acteur incontournable de la vie économique de l'Aveyron.
> Voir le site internet de la SEFEE

Brèves, les gens ...
Jean-Marie FORESTIER/Aveyronnaise
Jean-Marie Forestier, le Président de l’Aveyronnaise, se mobilise sur le projet de création du Cercle des Dirigeants Aveyronnais, dont l’objectif principal est de favoriser les contacts entre chefs d’entreprises au bénéfice de la création d’activités en Aveyron.
Pascal CARLOS/Lagarrigue BTP

Pascal Carlos a pris ses nouvelles fonctions de Directeur Général chez Lagarrigue SA (groupe Guintoli).

Philippe MOREL/Espalux

Philippe Morel succède à Alain d’Epenoux en tant que Président Directeur Général d’Espalux Expansion. La direction du site de Bozouls est assurée par Thierry Moysset.
> Voir le site internet d'Espalux

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°2 - Décembre 2005 - Page 4