La lettre de l'économie en Aveyron
Juin 2009
Numéro 41


Edito

L’Aveyron durable

L’un des mérites de la terrible crise que nous traversons est de nous rendre plus méfiants sur les mots, les théories toutes faites et les leitmotivs des « bien pensants ». Si nous n’y prenons pas garde, la notion de Développement Durable peut durablement rejoindre le congélateur bien garni des tartes à la crème en tous genres. En effet, il n’est pas un produit, une collectivité, une marque ou un territoire qui ne revendiquent aujourd’hui une image « durable ».

Le problème est de taille. Capter une tendance s’inscrit dans le court terme, non dans le durable et prétendre au développement infini après avoir fait le constat que nos ressources étaient finies relève de la contradiction. Intuitivement nos concitoyens le savent. Les « greens labels » pullulent mais le consommateur devient petit à petit expert et l’acte d’achat ou de non achat sanctionnera au bout du compte les démarches artificielles, mensongères, médiatiquement correctes mais dénuées de réels fondements.

L’Aveyron est de fait, un département durable qui, fort de ses profondes racines, construit avec ambition et détermination son avenir et pas seulement le « coup d’après ». L’Aveyron est de fait, un département vert, fort de ses 270 000 ha de forêts, de ses hauts plateaux étonnamment préservés, de ses bio-activités et de ses énergies renouvelables qui le hissent au 1er rang national.

Pour nous, l’enjeu est clair. Cultivons cette spécificité aveyronnaise, elle est notre fond là où d’autres ne font que de l’écume. Et par un développement économique équilibré, concerté, astucieux et l’installation d’éco entreprises respectueuses de l’environnement en phase avec les nouvelles attentes, faisons de l’Aveyron le tout 1er éco territoire.

Arnaud VIALA
Conseiller Général de Vezins
Président d'Aveyron Expansion
Consultez le blog d'Arnaud Viala

Au sommaire

A la Une
> La Glèbe, 2ème acte

> Telex de l'économie

Macro économie
> RAGT : 2 programmes de recherche labellisés par le pôle AGRIMIP

> Agenda

Vie des entreprises
> un mur prêt-à-poser

> Innovation

Entrepreneurs aveyronnais
> Léo Savy, un éclectique passionné

> Les gens

Nouvelle rubrique
> Lu pour vous

 

> LIRE LES NEWS PRECEDENTES


A la Une  

La Glèbe, 2ème acte

Le 5 juin dernier, le Villefranchois inaugurait l’extension de la zone d’activités de la Glèbe en présence des collectivités territoriales « financeurs ».

Face au succès qu’ont remporté les 12 hectares de « La Glèbe 1 » lancée en 1993, en bordure de la départementale D926 (axe Montauban/Toulouse/Albi – Figeac/Cahors/Rodez/Villefranche), la communauté de communes du Villefranchois présidée par Patrice Couronne a choisi d’étendre la zone d’activités de la Glèbe. Et ce, malgré une conjoncture difficile… « afin de rendre possible l’avenir » selon les mots empruntés à Antoine de Saint-Exupéry par le Président de la communauté villefranchoise. Les faits lui donnent raison puisque 10 lots ont déjà été réservés et 3 entreprises sont prêtes à signer l’acte d’acquisition. Les 14 hectares de « La Glèbe 2 » comptent 11 hectares commercialisables selon des surfaces de 1000 à plus de 10000 m², à 10€ le m² HT. De quoi contenter aussi bien les artisans et les commerçants que les industriels. L’aménagement de l’extension a par ailleurs bénéficié d’une attention particulière portée à l’intégration paysagère : des espèces locales ont été plantées, les zones boisées existantes ont été préservées, des murets en pierres sèches du pays ont été réalisés, une centrale de traitement des eaux pluviales a été créée, un accompagnement végétal des nouvelles voies publiques a été mis en œuvre et les espaces publics de « La Glèbe 1 » ont été requalifiés en harmonisation avec ceux de « La Glèbe 2 ». Si bien que les 17 entreprises déjà présentes sur la zone, telles que Nutriservice (nutrition animale), Déchets Services 12 (gestion des déchets), Eurovia (travaux publics), Firchim (produits industriels de nettoyage) et bien d’autres… bénéficient d’un nouveau cadre de travail. Au vu de sa qualité environnementale et paysagère, la zone de La Glèbe est labellisée ZIR (Zone d’Intérêt Régional). Elle s'intègrera à ce titre dans la réflexion sur les services aux entreprises.

Le Villefranchois « prend soin » de son développement économique comme peuvent s’en réjouir le maire de Villefranche-de-Rouergue, Serge Roques et le Président du Conseil Général, Jean-Claude Luche qui a affirmé que « l’Aveyron a besoin de toutes ses forces vives pour revendiquer un développement équilibré ».


 

Telex... l'économie aveyronnaise en bref
La campagne Roquefort Papillon primée

La campagne sur Roquefort Papillon réalisée par l’agence toulousaine Latgé Associés a été primée dans la catégorie « alimentation » lors de la 24ème édition du Grand Prix de la Publicité Presse Magazine organisée par l’APPM (Association pour la Promotion de la Presse Magazine).
Plus d'infos

Aveyron Expansion mise sur les éco activités

Le conseil d’administration d’Aveyron Expansion du 12 juin dernier était l’occasion de faire un point sur l’action de l’agence de développement économique du département. Face à une économie aveyronnaise qui n’est certes pas épargnée – en témoignent l’augmentation du chômage et la baisse du nombre de projets d’entreprise notamment -, le comité d’expansion s’engage sur de nouvelles pistes de développement : les écoactivités en rejoignant le club des éco-territoires qui se positionnent dans la prospection de projets liés aux énergies renouvelables, d'éco-construction ou les produits de grande consommation misant sur la naturalité.
Plus d'infos

Les délégués départementaux de MPC réunis à Millau

Chaque année, Midi-Pyrénées Croissance réunit ses délégués dans l’un des départements de la région pour un séminaire de travail. Cette année, c’est Aveyron Expansion qui recevait les collaborateurs de MPC à Millau. L’occasion pour cette délégation de visiter la mégisserie Richard et le Viaduc de Millau.
Plus d'infos

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°41 - Juin 2009 - Page 1

Macro économie - Collectivités


Macro-économie

RAGT : 2 programmes de recherche labellisés par le pôle AGRIMIP

L’activité agricole et agro-industrielle pèse lourd dans l’économie aveyronnaise. Ce n’est pas le fruit du hasard mais le produit de l'innovation et de l'anticipation dans nos entreprises phares..

visite d'une parcelle expérimentale RAGT 2n

Le pôle de compétitivité Agrimip Innovation labellisé en juillet 2007 qui réunit des entreprises majeures de Midi-Pyrénées (Nutrition et Santé, Ragt, 3A, Arcadie, …) a pour ambition à 3 ans de :
- Parvenir à mobiliser les PME aujourd’hui peu innovantes et créer une réelle dynamique régionale,
- Apporter des services aux entreprises, contribuer à accroître leur capacité à exporter, jouer un rôle d’accompagnateur,
- Contribuer à la mise sur le marché de nouveaux produits en sauvegardant la chaîne de valeur régionale,
- Faire venir les financeurs privés des projets dans le cercle du pôle afin de favoriser les retombées économiques de l’innovation.
Aveyron Expansion est le relais aveyronnais du pôle Agrimip.

Dans ce cadre, le projet OLEOSOL, porté par la société Biogemma (31) associant Ragt 2n, est labellisé en février 2008 par le Pôle Agrimip/Fonds Unique Interministériel. Ce projet d’un montant de 7,8 M€ et d’une durée de 3 ans consiste à développer un tournesol capable de s’adapter au déficit hydrique tout en gardant un rendement élevé de la plante. Ragt 2n réalisera sur le site de Druelle les travaux de pépinières de sélection et les travaux liés au développement des outils de génotypage (séquençage, validation des méthodes).

En avril 2008, c’est le projet INNOV’HERBA de la Ragt 2n qui est à son tour labellisé par le Pôle de compétitivité Agrimip/Fonds Unique Interministériel. D’un montant de 2,9 M€, il a pour but de créer et mettre sur le marché de nouvelles plantes fourragères adaptées non seulement au besoin de l’élevage en zones difficiles, mais aussi aux changements climatiques, afin de soutenir la filière ovine qui doit faire face aux fluctuations des cours mondiaux.

signature de la convention

Ces deux projets soutenus par le Conseil Général de l’Aveyron et la Communauté d’Agglomération du Grand Rodez ont fait l’objet de financements des 2 collectivités. Le 18 juin dernier, le Directeur Général de Ragt 2n, Claude Tabel, et Olivier Lucas, Ingénieur/chercheur en charge des projets Oléosol et Innov’herba, accueillaient les Présidents respectifs du Conseil Général et de la Communauté d’Agglomération du Grand Rodez, Jean-Claude Luche et Ludovic Mouly, pour signer les conventions de partenariat liant l’entreprise aux collectivités.

Pour plus d'infos

 

Agenda économique

 

Colloque AFNOR le 8 juillet prochain à l’ESA de Purpan
Le mercredi 8 juillet prochain de 13h30 à 17h30, l'Afnor organise en partenariat avec le MFQ, la Drire, la Région et la CRCI Midi-Pyrénées, un colloque sur le thème "Qualité, facteur de performance !".
Plus d'infos

Tout le monde chante contre le cancer du 7 au 13 juillet
La prochaine édition du festival « tout le monde chante » avec à sa tête Nicolas Rossignol organisera notamment 2 grandes soirées les 11 et 12 juillet sur la place Fontanges à Villefranche-de-Rouergue. De nombreuses entreprises aveyronnaises apportent leur soutien à cet évènement exceptionnel.
Plus d'infos

Dépôt des dossiers pour les Trophées INPI de l’innovation 2009 jusqu’au 31 août
Les Trophées INPI de l’innovation récompensent les PME/PMI pour leur capacité à se développer grâce à leur politique en matière d’innovation et de propriété industrielle et les organismes de recherche/laboratoires pour leur capacité à valoriser leur R&D grâce à la propriété industrielle. Les lauréats primés en région concourent ensuite au niveau national. La remise régionale des Trophées aura lieu le 18 novembre 2009.
Plus d'infos

Le salon des comités d’entreprises du 24 au 25 septembre 2009 à Toulouse
Les 24 et 25 septembre prochains, le Parc des expositions de Toulouse accueillera le salon annuel des comités d’entreprises. Il met en relation les CE avec près de 90 fournisseurs.
Plus d'infos

 


 Lettre de l'économie en Aveyron - n°41 - Juin 2009 - Page 2

Vie des entreprises

Entreprise  

Un mur prêt-à-poser

Aymard-Structures, à Auzits, révolutionne la maçonnerie avec son mur prêt-à-poser Muraymard®. Une idée sortie de la tête de Serge Aymard, gérant de Les Couleurs d’Antan.

Muraymard® paré de pierres naturelles

La construction d’un muret en pierre nécessitait jusqu’à présent l’emploi d’une main d’œuvre experte et des conditions météorologiques satisfaisantes. Aujourd’hui, Serge Aymard concepteur du brevet Muraymard®, amène sur le marché un produit fini : un mur à ossature béton, paré de pierres du choix du client, avec une âme creuse. Soit des murs tout prêts et démontables mais aussi des trottoirs… Fini l’attente du beau temps pour voir se construire le mur de pierre tant attendu ! Les maçons peuvent désormais travailler en atelier en habillant le mur ou le trottoir en intérieur, avec de la pierre, de la peinture, du composite, du crépis... L’âme creuse du Muraymard® permet par ailleurs d’y passer toutes gaines techniques en vue d’électrifier un système (éclairage, portail…). Ce vide offre également la possibilité de végétaliser les murets à des fins décoratives et écologiques. Muraymard® devient alors un véritable puits à carbone. « Ce qui nous permet notamment de nous positionner sur de gros marchés tels que celui de la Côte d’Azur. Des collectivités sont intéressées par notre concept pour lutter contre les gaz d’échappement à effet de serre et pour la vertu anti-tag du mur végétalisé » explique Serge Aymard. Les avantages de ces murs amovibles sont nombreux : plus de permis de construire, plus de bétonnière, un gain de temps, une rapidité d’exécution, du sur-mesure, recyclable… Une base de 2,4 m de grandeur est commercialisée avec des hauteurs allant de 0,6 m à 1,80 m. Une semelle intégrée dans le sol constitue la fondation du mur si bien que même les terrains les plus mouvants peuvent voir « pousser » des Muraymard® avec une « vitesse de pose » de 150 m par jour et par personne. Il n’y a aucun doute, c’est une révolution dans le domaine de la construction !

Serge Aymard à la tête d’Aymard Structures, travaille en partenariat avec Lagarrigue du groupe NGE/Guintoli qui prend en charge la fabrication de la partie béton des Muraymards® ainsi que Granier pour les divers parements. Pour l’instant, ces murs sont commercialisés sur 34 sites par Union des Matériaux depuis mi-avril. Une belle réussite qui engendre l’embauche d’un directeur commercial et de 8 personnes qui seront formées à la pose. « L’idée est aussi de travailler avec les maçons et les artisans de l’Aveyron » dit Serge Aymard par ailleurs fier de son entreprise d’insertion.

Pour plus d'infos

Innovation : produits, services, marques...
Une nouvelle gamme de crèmes pour le Laboratoire du Haut Ségala, Artys

Le Laboratoire du Haut Ségala et l’artiste peintre Christine Barrès partagent leur passion commune de la nature, de la vie, des couleurs, du bien-être avec la nouvelle gamme de soin Artys, fruit de leur rencontre.
Plus d'infos

Savour’œufs, des œufs de poules élevées en plein air, 100% aveyronnais

La SARL Quintard sur les hauteurs de Saint-Félix de Lunel produit près de 800 000 œufs par an grâce à 4000 volailles. Avis aux locavores !
Plus d'infos

Un Laguiole pour les malades

A la demande de la déléguée générale de l’ANDAR (Association Nationale de Défense contre l’arthrite rhumatoïde) Aveyron, Tarn, Cantal et Lozère, Michel Chambon coutelier à Laguiole a réalisé un couteau spécialement conçu pour les personnes souffrant d’arthrite. Une fois dépliée, la lame du couteau se retrouve dans l’axe du poignet pour une meilleure préhension sans forcer sur l’articulation douloureuse.

Le Régalou sur le net

La filière IBFP (Interprofession Blé Farine Pain) s’offre un site internet http://www.regalou.fr/ . L’interprofession, les produits, les métiers, le territoire concerné… sont présentés.

La Forge de Laguiole lance le « Tour Eiffel collector »

De la collaboration de la société d’exploitation de la Tour Eiffel et de la Forge de Laguiole, naît le couteau « Tour Eiffel Collector » dont la lame est forgée dans du fer issu de la Tour Eiffel. Dans le cadre de travaux réalisés au début des années 80, des cornières avaient été démontées au sommet de la Tour Eiffel et étaient jusqu’à présent inutilisées. Le « Tour Eiffel collector » est limité à 120 exemplaires et le « Tour Eiffel numéroté » édité à 380 exemplaires. De quoi célébrer les 120 ans du monument !
Plus d'infos

Un DVD « Viviez, Cité du zinc »

Les éditions La Nauze audiovisuel ont consacré un DVD à Viviez. Des centaines de photos originales et inédites y sont commentées.
Plus d'infos

  Lettre de l'économie en Aveyron - n°41 - Juin 2009 - Page 3

Entrepreneurs Aveyronnais

Portrait  

Léo Savy, un éclectique passionné

Léo Savy croit en l’Aveyron. Tant et si bien que l’homme voue toute son énergie à sa terre natale. Qu’il soit infirmier/ergothérapeute, potier, entrepreneur, adjoint au maire, président/trésorier d’organisations à vocation économique… le naucellois Léo Savy a toujours le même cheval de bataille : le développement de l’Aveyron.

Lorsque Léo Savy dit qu’il ne s’ennuie jamais, on le croit volontiers. Nombreuses sont les casquettes qu’il endosse. Il est aujourd’hui Président de la Plate Forme d’Initiative Locale Aveyron Ségala Initiative, Président de l’aéroport de Rodez, Président du Centre Technique de la Viande et Trésorier de la CCI de Rodez/Villefranche/Espalion, toutes ces présidences étant assurées à titre entièrement bénévole. L’homme touche à tout et prend à cœur chacune de ses responsabilités. « Je me réjouis de voir un commerçant, un artisan, un informaticien… s’installer. La revitalisation du monde rural est un véritable objectif pour moi » explique celui qui incarne la deuxième génération de La Naucelloise, conserverie de produits régionaux. Léo SAVY se souvient avec passion des stages de poterie qu’il menait dans le cadre du programme « vacances insolites » créé par Aveyron Expansion. Dans les années 70, alors que la confection de tripous n’occupait qu’une partie de son temps, le trentenaire de l’époque formé à la poterie animait des stages mais aussi un atelier de poterie en tant qu’infirmier ergothérapeute à l’hôpital Sainte-Marie avant d’en intégrer le corps des cadres de direction. La poterie : une passion qui ne l’a jamais lâché. En 1968, il achète, rue du Four à Naucelle, une maison à colombage du XVème siècle vouée à la démolition et en fait son atelier. Aujourd’hui encore Léo Savy, d’ordinaire plus connu pour le tripou de son père, Charles Savy, est sollicité pour tenir un atelier de poterie au marché d’été de Naucelle. Il faut dire que Léo Savy est un enfant du pays, une figure naucelloise. Il a apporté beaucoup à Naucelle et donne encore beaucoup aujourd’hui à l’Aveyron. Il a fait classer la rue du Four « site protégé », il a été premier adjoint au maire de Naucelle pendant 2 mandats, il a été Président de l’office de tourisme de Naucelle… et se rappelle avec une certaine nostalgie l’extraordinaire succès des veillées hebdomadaires organisées pour les touristes, le triomphe du camping à la ferme inventé à Naucelle en 1968.

En 1966, le Tripou Charles Savy, boucher charcutier, remporte le 1er grand prix national du meilleur tripou lors de la foire exposition de Rodez qui fait du produit la référence. Puis les années qui suivent et leur mouvance favorisent la consommation de produits de terroir. Si bien que la famille Savy dédie un atelier à la confection de ce tripou. Ce sont les débuts de la Naucelloise. Depuis, le savoir-faire se transmet de père en fils puisque Charles-Pierre Savy, 3ème génération, a pris depuis plusieurs années la succession de son père Léo qui lui-même prit la relève de Charles, avec toujours une seule et même ligne de conduite : « l’intransigeance sur la qualité » selon les mots de Léo Savy.

Pour plus d'infos

 

Brèves, les gens ...
Les époux Prunet à la tête de l’entreprise Miquel
Depuis un peu plus de 6 mois maintenant, Lola et Alain Prunet ont repris l’entreprise de viande et plats cuisinés Miquel à Bouillac. Ils se lanceront bientôt dans la fabrication de nouveaux produits.
Pierre Montoriol, nouveau Président du pôle Cancer Bio Santé
Pierre Montoriol succède à Roland Bugat à la présidence du pôle de compétitivité Cancer Bio Santé.
Plus d'infos
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°40 - Mai 2009 - Page 4

LU POUR VOUS

> L’enquête Besoins en main d’œuvre en Midi Pyrénées
> L’émergence des zones d’activités écoqualifiées
> Comprendre et anticiper les changements de comportement des consommateurs – CREDOC
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°41 - Juin 2009 - Page 5