La lettre de l'économie en Aveyron
Avril 2010
Numéro 50


Edito

Le bébé et l’eau du bain

La Lettre d’information d’Aveyron Expansion a pour vocation depuis 4 ans de retracer les parcours d’entrepreneurs aveyronnais qui nous paraissent avoir valeur d’exemple, plus simplement devoir être partagés. L’Aveyron depuis de nombreuses années a su incarner cet incubateur discret mais efficace d’activités industrielles qui en font aujourd’hui le troisième Département industriel de la région tout en conservant cette signature verte saluée de toutes parts au plan national. Loin du capitalisme financier apatride ou du CAC 40 généralement peu concernés par les territoires, nos chefs d’entreprises, directeurs de grands sites industriels ou patrons de PME ont joué et jouent encore la carte de l’Aveyron et des Aveyronnais. Il conviendrait aujourd’hui de ne pas l’oublier… et rappeler par exemple que lorsqu’un chef d’entreprise du Bassin, co-leader au plan européen dans la mécanique sur le segment de la fonderie sous pression, a résisté contre vents et marées au mirage de la délocalisation et évité le désastre dans la tempête de la crise, il mérite le respect.

Comment alors respecter ceux, trop éloignés des principes de fonctionnement de l’entreprise, qui voudraient se constituer un fonds de commerce sur la misère du monde et pourraient être tentés par la politique de la terre brûlée… Le combat syndical est légitime et le plus souvent responsable, prenons garde que des instrumentalisations idéologiques ponctuelles ne conduisent un jour à jeter des beaux bébés avec l’eau du bain.



Arnaud VIALA
Conseiller Général de Vezins
Président d'Aveyron Expansion
Consultez le blog d'Arnaud Viala

Au sommaire

A la Une
Colloque reporté en sept./oct.2010
> "la place du local dans le nouveau paysage universitaire"

> Telex de l'économie

Collectivités
> Fabriqué en Aveyron ou la fertilisation croisée Produit/ Territoire

Macro-économie
> Principales interventions financières agissant directement ou indirectement sur la structure financière des entreprises

> Agenda

Vie des entreprises
> Capraro, une longue tradition de travaux publics

> Innovation

Entrepreneurs aveyronnais
> Bernard Cazals, un militant Président

> Les gens

> Lire les news précédentes

A la Une  

COLLOQUE REPORTE EN SEPT./OCT. 2010

« La place du local dans le nouveau paysage universitaire »

Dans les départements ruraux tel que l’Aveyron, les entreprises ne parviennent pas à recruter le personnel formé dont elles auraient besoin pour leur développement et sont donc particulièrement concernées par l’offre territoriale en formations supérieures. D’autre part, l’innovation étant plus que jamais la clé du succès, certaines entreprises peuvent trouver un intérêt à collaborer avec les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, lesquels, de leur côté, ont tout intérêt à nouer des relations avec les entreprises, partenaires potentiels de recherche mais également pourvoyeuses de stages et d’emplois.
On peut s’interroger, également sur le rôle que peuvent (doivent ?) jouer les sites universitaires « secondaires » dans un paysage universitaire en pleine transformation (autonomie des universités, articulation des établissements dans le cadre des PRES). Quels sont, dans ce contexte, les atouts des sites universitaires localisés dans les villes moyennes ? Quel rôle peuvent jouer les collectivités locales ?

Ce sont ces problématiques qui ont conduit Aveyron Expansion à organiser un colloque en liaison étroite avec le centre universitaire Jean François Champollion. Ce colloque intitulé « La place du local dans le nouveau paysage universitaire » se déroulera les 27 et 28 mai 2010 dans les locaux de l’université Champollion à Rodez. La journée du 27 mai sera consacrée aux atouts et faiblesses de l’enseignement supérieur dans les villes moyennes. La journée du 28 mai sera axée sur les relations entre le milieu des entreprises et le milieu de l’enseignement supérieur et de la recherche, les attentes de chacun et les possibilités d’optimisation de la collaboration entre entreprises et établissements d’enseignement supérieur et de recherche.
Les échanges seront enrichis par les témoignages de deux universités étrangères : Bangor au nord du Pays de Galles et Jaèn au sud de l’Espagne. Bien que situées dans des territoires peu denses, ces deux universités bénéficient d’une bonne attractivité. Elles ont réussi, en outre, à tisser des relations fortes avec le milieu des entreprises.

Cette manifestation est ouverte à tous : entreprises, établissements de formation, collectivités locales, enseignants, simple citoyen… aveyronnais ou non aveyronnais…

Pour plus d' infos

Telex... l'économie aveyronnaise en bref
Louisiane à La Cavalerie repris par Finadorm

La société de fabrication de résidences mobiles à La Cavalerie, Louisiane, rejoint le groupe Finadorm qui fédère déjà Fabre 2012 leader français des Habitations Légères de Loisirs à ossatures bois, Sicob société de charpentes traditionnelles et industrielles et de maisons à ossatures bois, Technilat spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de sommiers et matelas, Mathou fabricant de mobiliers de crèche en bois et Mader entreprise de charpente et couverture. Louisiane offre au groupe Finadorm des produits et des services complémentaires à ceux de sa filiale Fabre 2012.
Plus d'infos

Inauguration de la nouvelle fromagerie des Bergers du Larzac à La Cavalerie

Le 3 mai prochain, Les Bergers du Larzac inaugureront leur nouvelle fromagerie : unité de production de 1 800 m² sur un terrain de 15 000 m² en bordure de la ZA Millau Sud permettant de traiter le double de la production actuelle. 8 emplois devraient être créés sur 3 ans. Le Conseil Général de l’Aveyron est intervenu à hauteur de 60K€ sur le projet immobilier.

Une centaine de recrutements prévue en 2010 pour Sopra Group dans la Région

Sur les 1000 nouveaux collaborateurs en France qu’a prévu de recruter la SSII cette année, une centaine est recherchée pour les sites de Rodez, d’Albi et de Colomiers près de Toulouse : postes d’ingénieurs d’études ou commerciaux, chefs et directeurs de projets, architectes système et consultants.
Plus d'infos

Sofop fournisseur de 1er rang d’Aérolia

Aéroteam Services créée par 4 PME régionales dont Sofop en Aveyron a signé un contrat important avec Aérolia pour la fabrication de trappes extérieures de l’A350. Dans ce cadre, Sofop s’engage à concevoir les trappes de 800 avions A350 qui mobiliseront une dizaine de salariés.
Plus d'infos

Bennes JPM décroche un nouveau contrat avec Renault Trucks France

Alors que le n°1 français dans la fabrication de bennes arrière standard (3,5 tonnes) comptait déjà dans son portefeuille-client le constructeur auto Iveco France, Bennes JPM vient de décrocher un nouveau contrat avec Renault Trucks France.
Plus d'infos

Le centre universitaire Jean-François Champollion Nord-Est Midi-Pyrénées sur la 1ère marche

"Le Nouvel Obs" a publié les résultats de l'étude du Ministère de l'Education Nationale sur les taux de réussite dans les 80 universités françaises. Le centre universitaire Jean-François Champollion Nord-Est Midi-Pyrénées se hisse en tête du classement des universités à la rubrique réussite pour le taux d'inscrits en 1ère année obtenant la licence en 3 ans : 38% contre 28% au niveau national. La valeur ajoutée de l'établissement (13,4 en l'occurence, contre 9,8 pour Limoges, le dauphin) -mesurant l'écart entre les résultats attendus compte tenu du public accueilli et ceux effectivement obtenus- souligne le bénéfice de la proximité et de la taille humaine du centre universitaire.

L'AOC Marcillac fête ses 20 ans

L'AOC Marcillac souffle ses 20 bougies. Pour cette occasion, le syndicat des viticulteurs de Marcillac et la cave des Vignerons du Vallon apposeront un logo sur toutes les bouteilles de Marcillac.

Le SMICA mis à l'honneur

Lors du salon de la Mêlée Numérique, les 8èmes trophées de l'économie numérique ont couronné 8 initiatives régionales dont celle du Syndicat Mixte d'Informatisation des Collectivités Aveyronnaises pour sa solution de dématérialisation pour les collectivités.
Plus d'infos

« Les terreaux du cœur » de l’entreprise Braley

Les 17 et 18 avril derniers, l’entreprise Braley renouvelait son opération « les terreaux du cœur » au profit des Restos du Cœur : 3€ le sac de 50 kg de terreau. Une opération qui dure depuis près de 10 ans.
Plus d'infos

La marque Touzelle a 10 ans

La marque Touzelle commercialisée dans plusieurs boulangeries de Millau et ses environs réintroduisait, il y a 10 ans de cela, la culture du blé sur le Larzac. L’idée était de produire une farine naturelle avec germes et son et de retrouver la recette du pain comme au temps des Romains. Un projet qui engage aussi la réhabilitation de moulins locaux (Vabres, La Couvertoirade).

Des Aubracs en Croatie

Lors des dernières ventes aux enchères à la Station La Borie à Saint-Chély d’Aubrac, des reproducteurs ont été vendus à la Croatie. Une première qui vient compléter le palmarès à l’export de l’UPRA Aubrac : nombreux pays d’Europe mais aussi la Russie.
Plus d'infos

Du gaz de schiste en Aveyron

La société texane Schuepbach Energy LLC a obtenu un permis d’exploration de mines d’hydrocarbures pour 3 ans sur le bassin sédimentaire du Sud-Est de l’Aveyron (Larzac et causses adjacents). Elle effectuera ainsi des forages à l’horizontale et des fracturations hydrauliques de la roche qui lui permettront de capter le gaz de schiste emprisonné dans les formations argileuses.

Le fromage de tête d’un Aveyronnais de Paris reconnu

Le fromage de tête de Jean Dijols originaire de Laguiole, maître charcutier de l’Est parisien, a remporté la Coupe de France du fromage de tête, il reçu l’oreille d’or qui couronne depuis 17 ans le meilleur fromage de tête de tout l’hexagone.

Une nouvelle entreprise de TP : « 3L Travaux Publics »

Guillaume Lacombe et son père se sont associés à Séveyrac pour proposer terrassement, assainissement, voirie, fossé, aménagement extérieur, enrochement, drainage et goudronnage.

35 agriculteurs aveyronnais primés au concours général de l’Agriculture

35 éleveurs, viticulteurs et producteurs aveyronnais ont été félicités pour la qualité de leurs produits ou animaux qui contribuent à l’excellence de Midi-Pyrénées et de l'Aveyron en terme d’agriculture et d’industrie agroalimentaire.

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°50 - Avril 2010 - Page 1

Collectivités - Macro-économie


Collectivités

Fabriqué en Aveyron ou la fertilisation croisée Produit/Territoire

Lancée à l’occasion du Salon de l’Agriculture début mars, la signature Fabriqué en Aveyron (ou Made in Aveyron) connait un excellent démarrage et suscite de l’enthousiasme de la part des chefs d’entreprises.

Le Comité d’Agrément (composé des Directeurs Généraux des Chambres de commerce et d’industrie, de la Chambre de Métiers, de la Chambre d’Agriculture, du Conseil Général et d’Aveyron Expansion) a examiné, dès sa première session le 27 avril dernier, nombre de dossiers présentés par autant d’entreprises emblématiques de l’Aveyron, issus d’une cinquantaine de demandes formalisées à date.
De l’agroalimentaire à la filière bois, en passant par la ganterie ou la mécanique, tous les secteurs d’activité ont spontanément adhéré à cette démarche. Que leur objectif en propre soit une mise en valeur des savoir-faire, affirmer un attachement au territoire aveyronnais ou encore faire valoir les idées de qualité, de fiabilité ou d’authenticité que véhicule l’Aveyron, chacun semble trouver son compte à travers cette signature collective. Pour certaines entreprises candidates, le lancement de Fabriqué en Aveyron vient rejoindre leur propre réflexion, parfois même devancer une ébauche de signature en propre indiquant le territoire de provenance de leurs produits.
D’ici quelques semaines, le consommateur pourra voir fleurir Fabriqué en Aveyron sur des produits (ou leur emballage) de maroquinerie, des gants, des portes d’entrée, d’intérieur ou de placard, des fenêtres, des escaliers, des lames décoratives de bois, des carrelages en terre cuite, des produits issus de la filière mécanique, des produits de panification ou des spécialités pâtissières, des conserves à base de viande de canard, de volaille ou de foie gras, des plats cuisinés, de la saucisse sèche ou du jambon sec, de l’huile de noix ou de noisette, de la farine de blé, des tripous ou de l’estofinade, ….
La palette déjà large et ô combien emblématique de l’Aveyron est appelée à s’élargir au fil des mois. Le territoire aveyronnais vit et se bonifie grâce à ses produits. Les entreprises puisent dans leur territoire d’ancrage des valeurs qui font leur force et leur différenciation.
C’est cette fertilisation croisée que soutient la signature Fabriqué en Aveyron.

Pour plus d' infos


Agenda économique

 

Semaine nationale du bois du 3 au 7 mai
Dans le cadre de la semaine nationale du bois, le CRITT 12 Bois en partenariat avec la CCI, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Aveyron et le Lycée des Métiers du Bois et de l’Habitat d’Aubin organise en Aveyron diverses manifestations (visites, conférences) afin de sensibiliser les architectes, les maîtres d’ouvrage du bâtiment et les collectivités locales à l’utilisation du bois dans la construction. Une occasion de découvrir le savoir-faire de la filière bois aveyronnaise.
Téléchargez le dépliant
Plus d'infos

Un salon dédié à l’emploi des femmes le 4 mai prochain à Millau
Après le constat que 53% des chômeurs aveyronnais sont des femmes, La Jeune Chambre Economique de Millau a décidé de promouvoir l’emploi féminin avec l’organisation d’un salon le 4 mai prochain à la salle des fêtes de Millau de 9h à16h30. Au programme : recruteurs potentiels et dispositifs d’information.

3ème appel à projets innovants dans l’agro-industrie
Soutenue par la DIRECTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) et cofinancée par le FEDER, cet appel à projets porté par l’ARIA Midi-Pyrénées vise à encourager les projets innovants de TPE et PME agro-industrielles qu’il s’agisse de produits, procédés, accès au marché ou organisation commerciale. Les projets partenariaux seront favorisés. La limite de dépôt des candidatures est fixée au 31 décembre 2011.
Plus d’infos


Macro-économie

Principales interventions financières agissant directement ou indirectement sur la structure financière des entreprises

Aveyron Expansion a choisi de rediffuser une version actualisée de la présentation synthétique des dispositifs d'aide aux entreprises que vous aviez été nombreux à apprécier en 2009. Ce "synoptique" n'a pas prétention à être exhaustif, il constitue tout au plus la boîte à outils qui permet aux partenaires du développement économique d'accompagner au mieux les projets de nos entreprises.

Pour accéder au détail des différents dispositifs, cliquez sur les liens


création
démarrage/
développement
transmission
entreprise en
difficulté

AIDES DIRECTES

1. Aides créateur
Prêts demandeurs d'emploi (NACRE, ADIE : 5 K€)
X
X
Plate forme d'initiative locale (entreprise < 3ans) (3 à 5000 €/emploi)
X
X
Prêt à la création (10 K€)
X
X
Avances remboursables (Conseil Général/Chambres Consulaires)
X
X
2. Aides aux entreprises
MPC (30 à 300 K€)
X
X
X
IRDI (> 500 K€)
X
X
Sté Capital Risque des banques
X
X
X
Aides à l'investissement*
Foncier (Conseil Général, Intercommunalité ou Commune)
X
X
X
Immobilier (Conseil Général, Conseil Régional, Intercommunalité ou Commune)
X
X
X
Matériel (Conseil Régional, Europe, Etat)
X
X
X
Autres : innovation, immatériel, études... (Conseil Général, Conseil Régional, Europe, OSEO, Etat : FUI...)
X
X
AIDES INDIRECTES        

Exonérations fiscales

Exonération IS*
X
Contribution Economique Territoriale (CET)*
X
Exonération charges sociales*
X
X

Fonds garantie

Caisse de caution mutuelle (de 0 à 70%)
X

OSEO
- investissement (inférieur ou égal à 70%)
- trésorerie (50 à 60%)


X
X

X
X

X
X


X
Conseil Régional
X
X
X
X
Procédures sauvegarde ou collective      
X

 

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°50 - Avril 2010 - Page 2

Vie des entreprises

Entreprise  

Capraro, une longue tradition de travaux publics

La société de travaux publics, Capraro, à Capdenac, a un long passé derrière elle. Si bien que l’entreprise familiale a développé un véritable savoir-faire en matière d’hygiène publique qui lui confère une assise de renom dans le milieu des eaux potables et usées et du génie civil.

réservoir d'eau potable de 7000 m3 en Aveyron

C’est Victor Capraro, père de Jean-Luc aujourd’hui à la tête de la société, qui est à l’origine de cette aventure entrepreneuriale. Immigré italien arrivé en France à l’âge de 14 ans, il a été confié à son oncle Monsieur Damian, entrepreneur dans le bâtiment à Capdenac, au côté duquel il a découvert le métier. Pour rendre compte de la ténacité de son paternel, Jean-Luc Capraro explique : « mon père a connu la guerre, il a été pris par une rafle en mai 44, il a été dans un camp de travail en Tchécoslovaquie et après s’être échappé à vélo jusqu’en Allemagne, il a été fait prisonnier par les américains. Mais il s’est échappé à nouveau… ». C’est cet homme plein de détermination et de persévérance qui de retour dans sa région d’adoption aveyronnaise a décidé au bout de quelques années « de ne plus être employé mais employeur » selon les mots de son fils. En 1948, Victor Capraro crée son entreprise en bâtiment qui se spécialise rapidement dans l’hygiène publique en pleine expansion à cette époque. L’entreprise devient « canalisateur » et « constructeur » d’ouvrages de génie civil hydraulique (château d’eau, réservoir, station d’épuration…). Elle surfe sur la vague des Trente Glorieuses : elle emploie jusqu’à 300 salariés à la fin des années 70 et son activité rayonne dans tout le Sud-Ouest. Une première antenne est créée à Cahors puis une deuxième à Saint-André-de-Cubzac en Aquitaine. L’activité de Capraro étant fonction de la conjoncture, l’entreprise n’échappe pas aux chocs pétroliers mais ne cesse en revanche d’évoluer quant à son organisation, ses compétences et son efficacité technique. Jean-Luc Capraro et son beau-frère, Jean Delbos, qui ont rejoint le navire en 1978 ont favorisé cette mouvance. « Nous avons accompagné la croissance et le dynamisme de l’entreprise en créant un système de management par la qualité, la sécurité et l’environnement, certifications à l’appui » justifie le chef d’entreprise. Les domaines d’activité de Capraro SA sont restés les mêmes mais ses qualifications reconnues par la FNTP (Fédération Nationale des Travaux Publics) ont gagné en efficacité. « Dès lors que nous pouvons nous associer avec un traiteur d’eau, nous disposons d’une offre complète dans la filière eau » se targue le dirigeant.

pose d'une canalisation acier à Flavin
pour le SIAEP du Ségala

L’entreprise Capraro réalise des chantiers d’envergure comme la station d’épuration de la ville de Cahors, un chantier de 12 millions d’€. Elle utilise même parfois des hélicoptères pour œuvrer. Si les collectivités représentent près de 80% de son activité, Capraro SA travaille aussi pour le privé, qu’il s’agisse de gros industriels ou de particuliers. Malgré la conjoncture, l’entreprise capdenacoise de canalisation et génie civil a effectué près de 18 millions d’€ de chiffre d’affaires, 3% de résultats et a respecté ses engagements sociaux. La société qui emploie 150 salariés dont 50 en Aquitaine, 15 à Cahors et 85 à Capdenac affiche une volonté affirmée de politique sociale. Elle a versé plus de 4% de son chiffre d’affaires en avantages sociaux : prime, participation, fidélité… et pratique une politique de formation omniprésente auprès de ses salariés. L’entreprise utilise notamment la formation pour palier le manque d’activité. « A ne rien faire, autant se former » lance Jean-Luc Capraro dont le combat prioritaire est bien entendu de remporter de nouveaux chantiers pour occuper ses hommes et faire fonctionner ses machines qui représentent plus d’1 million d’investissement par an.

 

Innovation : produits, services, marques...
Des maisons en murs structurels bois

L’entreprise Charles Charpente à Bouillac, toujours à la recherche d’innovation, a ramené des pays scandinaves un nouveau procédé de construction de maisons en bois. Il s’agit de maisons aux murs structurels bois. Les murs fabriqués dans l’entreprise sont constitués de diverses couches de bois garantissant une isolation thermique et phonique et répondant aux normes antisismiques.
Plus d'infos

Des liqueurs aux saveurs nouvelles chez Gayral

La Distillerie Gayral, installée à Sanvensa, est toujours en quête de nouveaux parfums. Le liquoriste propose des liqueurs aux saveurs nouvelles : liqueur de safran, liqueur de pissenlit, eau-de-vie et liqueur de coings et figues. Il travaille actuellement à l’élaboration d’une eau-de vie de châtaigne.
Plus d'infos

Production de spiruline à Costes-Gozon

Eric et Séverine Fontaine produisent une micro-algue, en forme de petit ressort, dotée de propriétés nutritives : la spiruline. Il s’agit d’un véritable complément alimentaire notamment pour les sportifs de haut niveau, riche en protéines (55 à 70%), en fer, en vitamine B, K, E et F. Eric et Séverine assurent eux-même la culture, le conditionnement et la vente sur les marchés du Sud-Aveyron et dans les magasins bio.

La boutique en ligne de Max Capdebarthes

Récompensé par le label Entreprise du Patrimoine Vivant, le Prix départemental des métiers d'art en 2008 et le 1er prix de l’Accessoire de Bureau aux côtés des plus grands noms (Cartier, Montblanc, Caran d’Ache, Visconti…), Max Capdebarthes, créateur fabricant maroquinier à Sauveterre-de-Rouergue, se lance à la conquête du web pour y diffuser le savoir-faire aveyronnais.
Plus d'infos

  Lettre de l'économie en Aveyron - n°50 - Avril 2010 - Page 3

Entrepreneurs Aveyronnais

Portrait  

Bernard Cazals, un militant Président

Comme par atavisme, Bernard Cazals a repris le flambeau du militantisme agricole aveyronnais. Président du groupe Unicor depuis de nombreuses années, il investit son énergie au service du monde rural.

Né en 1950 à Moyrazès, Bernard Cazals est issu d’une famille militante rurale aveyronnaise. Son père, André Cazals, exploitant agricole a été Président de la Chambre d’Agriculture, Président de la CALA (Coopérative Agricole Laitière Aveyronnaise)… Une figure emblématique de l’Aveyron. « Si l’on remonte la généalogie des Cazals, on retrouve des Cazals paysans jusqu’au XVIIème siècle » explique le jeune Président un brin grisonnant, attaché à ses origines agricoles et aveyronnaises. Les années qu’il n’a pas passées dans le giron familial agricole -5 à l’école d’ingénieurs de Purpan à Toulouse- ont été pour lui l’occasion de revenir « mieux armé pour le combat ». Bernard Cazals qui passait toutes ses vacances à travailler sur l’exploitation familiale s’installe en tant qu’agriculteur en 1975 aux côtés de ses parents à Colombiès, après avoir œuvré à la Coopérative Occitane de Lavaur. « J’avais d’autres possibilités mais le métier me plaisait bien » déclare-t-il. Il rachète une partie de la ferme que louait son père ; son frère et sa belle-sœur rejoignent le GAEC en 1982. Et aujourd’hui, ce sont neveux et enfants qui emboîtent le pas. Si bien qu’au fil du temps l’exploitation agricole des « Cazals » s’est développée et diversifiée : l’élevage de vaches laitières a pris de l’ampleur et l’élevage porcin a vu le jour.

Les Halles de l'Aveyron

Dans la lignée du militantisme familial, Bernard Cazals a manifesté son engagement en adhérant au centre départemental des Jeunes Agriculteurs qui l’a désigné administrateur stagiaire de CADAUMA (Coopérative Agricole d'Achat et d'Utilisation de Matériel de l'Aveyron) en 1984. Depuis cette date, il est resté administrateur de l’ « entreprise » qui a subi les fusions successives de différentes coopératives aveyronnaises d’après-guerre et est devenue le Groupe Unicor. Un groupe qui n’est plus seulement au service des agriculteurs mais au service du monde rural en général. A son activité initiale d’approvisionnement des agriculteurs et de groupement de producteurs ovins, bovins, palmipèdes, céréaliers et viticoles, Unicor a ajouté une activité de jardinerie. Bien entendu le fonctionnement de la coopérative persiste : le capital appartient aux adhérents et « un homme = une voix » quelles que soient ses parts. « Le groupe compte aujourd’hui 8000 adhérents et un noyau dur de 2500 adhérents qui font l’approvisionnement, la mise en marché de leur production » précise le Président d’Unicor dont le combat permanent est de construire des débouchés pour les agriculteurs. L’organisation collective de mise en marché des produits permet aussi selon l’approche marketing de Bernard Cazals de maintenir la valeur ajoutée du territoire. Les Halles de l’Aveyron illustrent bien cette démarche. Le pôle de distribution alimentaire ruthénois ayant vocation à se développer géographiquement propose 1500 références de produits essentiellement aveyronnais. Un projet d’implantation toulousaine est actuellement à l’étude, de quoi fournir les restaurateurs soucieux de rajouter les produits du terroir à leur carte. Cette initiative permet de positionner les marques et grandes marques de l’Aveyron comme Roquefort, les Tripous de la Naucelloise, les liqueurs Marius Bonal et bien sûr le Marcillac et les produits carnés du groupe.
En 2009, le groupe Unicor a réalisé 219,4 millions d’€ sur l’ensemble de ses activités (distribution, alimentation, équipement, organisation de producteurs ovins, bovins, activité palmipède et caves des vignerons du vallon), affiche un résultat d’1,552 millions d’€ et emploie 586 salariés. « C’est avant tout le succès d’une œuvre collective » conclut, sourire aux lèvres, le regard pétillant, le militant agriculteur devenu Président.

Pour plus d'infos

Brèves, les gens ...
Pierre Bru, Président du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées prend sa retraite
Après 17 années de présidence, Pierre Bru fera valoir ses droits à la retraite le 21 mai prochain. Aveyron Expansion qui a eu le plaisir de le compter parmi ses administrateurs lui adresse ses meilleurs voeux pour sa nouvelle vie.
Bruno Montourcy reconduit Président des JA aveyronnais
Le Conseil d’Administration des Jeunes Agriculteurs de l’Aveyron a reconduit Bruno Montourcy dans ses fonctions de Président.
Plus d'infos
Bernard Plano Président de MPE et Catherine Jeandel Présidente de MPI
Bernard Plano succède à Didier Cujives à la Présidence de Midi-Pyrénées Expansion et Catherine Jeandel à Martin Malvy à la Présidence de Midi-Pyrénées Innovation.
Gilbert Casamatta nouveau Président du PRES
Gilbert Casamatta, actuel Président de l'Institut National Polytechnique de Toulouse, a été nommé vendredi 9 avril Président du Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur (PRES) de l'Université de Toulouse, en remplacement de Louis Castex qui avait démissionné le 25 mars.
Alain Rousset reconduit à la tête des Régions de France
Alain Rousset, Président sortant de l’Association des régions de France (ARF) a été reconduit à ce mandat.
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°50 - Avril 2010 - Page 4