La lettre de l'économie en Aveyron
Mars 2012
Numéro 69


Edito

L’Aveyron, le nouveau luxe

Dans le prolongement de la réunion parisienne du Cercle des Dirigeants Aveyronnais, organisée en octobre dernier, avec un plateau cinq étoiles de VIP issus du territoire, Aveyron Expansion sort une étude complète sur ce secteur d’activités qui ne connaît pas la crise.

Les nouvelles valeurs du luxe sont en effet en phase avec celles que véhicule désormais notre département : authenticité, sincérité, identité, naturalité, qualité, traçabilité, savoir-faire ancestraux toujours en quête d’innovation.

C’est bien ainsi que nos couteaux sont devenus des objets d’art, notre gastronomie labellisée, estampillée, reconnue mondialement, l’une des « gueules » de notre blason, que nos cuirs et mailles aveyronnaises s’arrachent chez les géants du luxe jusqu’en Asie. Quant à nos paysages, notre patrimoine et nos tempéraments qui n’ont pas besoin d’en rajouter pour séduire, ils fascinent les publics les plus exigeants, lassés par les artifices des usines à touristes.

Et puis, il y a ces aveyronnais qui n’oublient pas d’où ils viennent pour mieux tracer leur route, ils président à la destinée de grandes marques qui ont -ou pas- un ancrage sur nos terres. Ils sont autant de preuves que l’enracinement n’est pas en opposition de phase avec l’avenir.

Les nouvelles stratégies de distribution du luxe sont passées au crible de cette étude qui relate également les échanges fort riches qui ont émaillé la soirée du Cercle… Visiblement, pour les aveyronnais que nous sommes, souvent bien modestes quand il s’agit de valoriser nos atouts, aborder en ces termes, c’est-à-dire sans complexe, la question de l’excellence et de la valeur ajoutée, n’était pas un luxe !


Arnaud VIALA
Conseiller Général de Vezins
Président d'Aveyron Expansion


Au sommaire

A la Une
> Etude Repères : le luxe, marché mondial et nouvelles stratégies de distribution

> Telex de l'économie

Macro-économie
> Une Association Régionale de l’Industrie Automobile voit le jour en Midi-Pyrénées : Automotech Cluster

Communication
> Florence Cailloux : des mots justes pour vous

> Agenda

Vie des entreprises
> Umicore leader mondial du zinc prépatiné

> Innovation

Entrepreneurs aveyronnais
> Jean-Luc Reynié, la technique aux commandes des plats cuisinés

> Les gens

> A voir

> Lire les news précédentes

Aveyron Expansion est aussi sur :



A la Une  

Etude Repères : le luxe, marché mondial et nouvelles stratégies de distribution

La rencontre annuelle du Cercle des Dirigeants Aveyronnais qui s’est déroulée le 5 octobre dernier, à Paris, autour de la thématique du luxe et de l’Aveyron fait l’objet d’une nouvelle Etude dans la collection Repères produite par Aveyron Expansion. Les échanges de cette rencontre ont été retranscrits et intégrés dans l’étude qui présente à la fois le marché mondial du luxe, ses perspectives de développement, la stratégie de distribution des principaux acteurs intervenant dans ce secteur.

Marché mondial du luxe
La croissance du chiffre d’affaires du marché mondial du luxe sera moins florissante en 2012 et 2013 qu’en 2010, année qualifiée d’exceptionnelle par tous les acteurs. Néanmoins dans un contexte pourtant déprimé, les spécialistes tablent sur une croissance du chiffre d’affaires de 3,7% en 2012 et de 5,1% en 2013, boostée par les ventes de luxe dans les pays émergents et la pénétration croissante des nouvelles technologies.

S’il est relativement protégé des turbulences, le marché du luxe n’est pas imperméable aux évolutions conjoncturelles, sociologiques et environnementales. Les acteurs du luxe s’efforcent d’adapter leurs produits et leurs circuits de distribution à ces évolutions. Les stratégies de distribution physique intègrent la création de magasins éphémères, le déstockage en village de marques… La vente en ligne de produits de luxe, longtemps limitée au segment parfums et cosmétique, se développe sur le segment de la mode et de la maroquinerie. Enfin, les produits de luxe sont désormais concernés, comme les autres, par le marché en ligne de l’occasion et de la location.

Visionnez le film
de la soirée du 5 octobre

Témoignages d’acteurs du luxe aveyronnais
Dans le cadre de la rencontre du cercle des dirigeants aveyronnais, co-présidée par Arnaud Viala, Président d'Aveyron Expansion et Jean-Michel Estève, Président de l'Aveyronnaise, qui s’est déroulée le 5 octobre 2011, à Paris, sur le thème du luxe et de l’Aveyron, plusieurs personnalités invitées, concernées à la fois par l’univers du luxe et par l’Aveyron :
- Catherine André et Jean-Luc Roualdes, dirigeants de Catherine André Mode Unit,
- Jean-Christophe Bedos, ancien PDG de Boucheron et Président de Birks & Mayors Inc.,
- Jean-Louis Costes, Président du Groupe Costes,
- Jean-Claude Luche, Président du Conseil Général,
- Gaston Mercier, Dirigeant Fondateur de Gaston Mercier,
- Thierry Moysset, Gérant de La Forge de Laguiole,
- Patrice Rivière, Gérant des Terres Cuites de Raujolles,
- Jean Rouquet, Directeur du Château de Labro,
- Manuel Rubio, Président et Co-Directeur Artistique avec Nadine Carel de la Manufacture Causse,
- André Valadier, Président de l'AOC Laguiole et Président du Syndicat des Communes de l'Aubrac Aveyronnais,
ont fait part de leur vision du marché du luxe et de leur expérience en termes de stratégies, de bonnes pratiques, de difficultés… Manifestement l’Aveyron, territoire à forte valeur ajoutée est un bon terreau pour le luxe. En témoigne la réussite d’entreprises aveyronnaises positionnées sur des produits très haut de gamme pour de grandes marques mais également sous leurs propres marques : cuir, coutellerie, prêt à porter, céramique mais aussi prestations de service de luxe, notamment dans l’hôtellerie-restauration.

Commandez l’Etude Repères : le luxe, marché mondial et nouvelles stratégies de distribution

 

Telex... l'économie aveyronnaise en bref
De La Ballina primée pour l’export

L’entreprise de conception et de fabrication de lignes de conditionnement pour produits surgelés de boulangerie industrielle à Maleville a été récompensée du prix export Midi-Pyrénées 2012 pour ses performances à l’international et bénéficiera du financement d’une mission export réalisée par un étudiant. Ainsi une étudiante de l’IEP de Toulouse effectuera une mission de 2 mois à Singapour.
Plus d'infos

Agri Biogaz du Rougier est née

La SAS Agri Biogaz du Rougier a vu le jour grâce à un noyau d’agriculteurs qui souhaitent mettre en place des unités de méthanisation. La technologie retenue est la méthanisation par voie sèche avec deux sites de production sur le secteur de Montlaur et de Belmont. En découleront production d’électricité et fourniture d’eau chaude en partie pour la laiterie de Montlaur et sur un réseau de chaleur à Belmont.

Médailles aveyronnaises au SIA 2012

Le Marcillac AOC 2010 rouge du Gaec de Clairvaux, le Saucisson sec de la maison Linard, le Magret de canard gras séché fumé pré-tranché sous-vide du Manoir Alexandre, le Lou Pérac, la Tomme des Grands Causses de la ferme Seguin ont obtenu une médaille d’or. Ont aussi été récompensés pendant ce salon la Gentiane de l’Aveyron des Aromatiques d’Homs, les foies gras de canard entier mi-cuit et gras de canard entier du Manoir Alexandre, le Marcillac AOC rouge des Vignerons du Vallon, le Laguiole de la Coopérative Jeune Montagne, le Bleu des Causses de la Société Fromagère de Rodez, la Mousse de brebis Lou Pérac, le Rondelé aux noix de Dordogne, le Rondelé au bleu, le Roquefort de la Société Fromagère de Réquista, les Fromageries Occitanes, le Pérail de la Ferme de la Blaquière, les fromageries Papillon, la Société Fromagère de Saint-Georges, le Rocamadour du Gaec du Puech de Gaudat.

Après les stades aveyronnais, Bactériosol favorise la fertilisation du stade Aguiléra à Biarritz

Le fertilisant Bactériosol de la société Sobac à Lioujas qui permet d’éviter l’apport d’engrais chimiques dans les sols a démontré son efficacité sur les stades de Bozouls, Onet-le-Château, Lioujas, La Primaube, Calmont. Désormais il « nourrit » aussi le célèbre stade Aguiléra à Biarritz.
Plus d'infos

La vingt-millième pince Altec sortie des ateliers de fabrication

L’entreprise Altec, fabricant de machines agricoles et forestières, à Morlhon, fabrique notamment des pinces pour balles rondes enrubannées depuis 1990. A ce titre, elle est devenue leader français en 4 ans seulement. Le 16 mars dernier, elle livrait sa vingt-millième pince pour balles enrubannées. Les pinces Altec sont présentes dans toute la France, du Pays Basque à l'Alsace, en passant par le Massif Central, les Alpes... La conception de ce produit simple et efficace a enchanté des milliers d'utilisateurs en raison notamment de son ergonomie et de sa longévité. L’entreprise qui employait 5 personnes, dans des ateliers de 1000 m², en 1990 compte aujourd’hui 50 personnes, dans des ateliers de 11000 m². Les machines Altec sont vendues dans toute la France et l’export représente 17% du chiffre d’affaires.
Plus d'infos

 
 
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°69 - Mars 2012 - Page 1

Macro économie - Communication


Macro-économie

Une Association Régionale de l’Industrie Automobile voit le jour en Midi-Pyrénées : Automotech Cluster

Le 8 mars dernier, l’ARIA (Association Régionale de l’Industrie Automobile) Midi-Pyrénées dont Aveyron Expansion est membre fondateur tenait son assemblée générale constitutive à Toulouse. Cette nouvelle structure, prénommée Automotech Cluster et initiée par Midi-Pyrénées Expansion et le CESER (Conseil Economique Social et Environnemental) de Midi-Pyrénées, rassemble 80 entreprises et concerne 11000 emplois sur l’ensemble de la région. Elle accompagne la dynamique qui émerge de la forte présence d’équipementiers automobiles en Midi-Pyrénées, particulièrement bien représentés en Aveyron avec des entreprises comme Bosch ou SAM Technologies. Et répond aussi à la structuration de la filière automobile au niveau national engagée en 2009 avec des ARIA qui fonctionnent en réseau et communiquent avec l’Etat par l’intermédiaire de la Plateforme de la Filière Automobile (PFA).

L’ARIA qui a vocation à fédérer les acteurs de la filière automobile permet d’identifier, qualifier et promouvoir l’activité des entreprises automobiles, de les mettre en réseau. Il s’agit d’un véritable outil collaboratif pour les entreprises régionales avec les acteurs locaux de la recherche, de l’enseignement, de la formation et les institutionnels.

Automotech Cluster qui a pour objet le développement, au plan national, européen et international, de la filière automobile midi-pyrénéenne va rejoindre les pôles de compétitivité Aerospace Valley et Viaméca et devient référente de la Plateforme de la filière automobile (PFA) plaçant ainsi la région Midi-Pyrénées en prise avec les grandes orientations industrielles de la France. Patrick Bellity, Président du groupe Arche dont fait partie SAM Technologies à Viviez, et Christian Desmoulin, Président d’Actia Group seconderont le Président d’Automotech Cluster, Jean-Luc Maté, Directeur de recherche à Continental, dans ses missions : faire émerger des start-up, mutualiser les supports aux entreprises, afficher une bannière commune, rechercher de nouveaux marchés et de nouveaux secteurs, promouvoir la filière auprès de l’enseignement, aider les entreprises dans leur ingénierie financière… entre autres.

 


Agenda économique

 

Foire Expo à Rodez du 19 au 23 avril prochains
La foire exposition de Rodez se tiendra du 19 au 23 avril prochains au Val de Bourran.
Plus d'infos

Dépôt des dossiers au Prix France Performance® jusqu’au 30 mai
Le Prix France Qualité & Performance® met en valeur chaque année des organisations (entreprises, administrations, services, associations, …) qui ont choisi de mettre en œuvre une démarche de qualité et visent la performance. Placé sous le haut patronnage du Ministère en charge de l'Industrie, il est organisé et présidé par la Fédération des Associations Régionales de marque MFQ (FAR). Cette année, a été créée une deuxième voie d’entrée au concours par les Visas Qualité & Performance®, qui récompensent des organisations ayant mis en œuvre des facteurs clés de management au regard de leurs résultats obtenus.
Plus d'infos



Communication

Florence Cailloux : des mots justes pour vous

« Pour que chacune de vos idées trouve son expression », Florence Cailloux traduit vos projets de communication selon ses mots. Elle a fait de l’écriture son métier. Mais pas n’importe quelle écriture, celle qui permet de faire passer efficacement un message. Autrement dit, de l’idée à l’expression, du concept à la mise en œuvre, il n’y a qu’un pas pour Florence Cailloux. Elle rédige et conçoit vos supports de communication afin de valoriser votre service, votre produit ou vos idées. Institutionnels et entreprises lui ont déjà confié leurs projets comme le Syndicat des Energies Renouvelables, Vents d’Oc, PNR des Grands Causses, Bouygues Immobilier Méditerranée, Euromaf… Plaquettes promotionnelles ou institutionnelles, communiqués ou dossiers de presse, publi-rédactionnels, dépliants touristiques, contenus de sites internet…elle fait des mots son affaire et jongle avec, de la littérature aux rapports d’activité. Elle a un recueil de nouvelles à son actif, « Lola, Basile et les autres », dans le cadre professionnel, elle a choisi de s’orienter vers la communication environnementale, plus précisément vers celle des énergies renouvelables. Son objectif : rendre les écrits efficaces et pertinents. Et si jamais, vous souhaitiez vous-même manier le verbe avec habileté, optez pour la formation, Florence Cailloux vous livrera ses secrets !

Pour plus d'infos


 Lettre de l'économie en Aveyron - n°69 - Mars 2012 - Page 2

Vie des entreprises

Entreprise  

Umicore leader mondial du zinc prépatiné

Le centre de formation d'Albany en Australie (Anthra-Zinc® et Quartz-Zinc®)

Si Umicore, à Viviez, est leader mondial de la production de zinc laminé prépatiné, c’est notamment grâce à sa capacité à innover au fil du temps. Sous sa marque VM Zinc®, l’entreprise aveyronnaise du groupe développe des zincs qui remportent un large succès dans le domaine de la construction, révolutionnant l’architecture aux quatre coins du monde, tant par leur esthétisme et leurs propriétés d’usage que par leurs critères intrinsèques en adéquation avec les préoccupations environnementales actuelles (durabilité, recyclage, faible consommation d’énergie en production, intégration paysagère…).

Immeuble de bureaux à Hoboken en Belgique (Quartz-Zinc®)

La création du laminoir en continu qui a permis à l’entreprise, bastion du tissu industriel local dans les années 70, de fabriquer un produit plus élaboré a été le premier fait marquant d’Umicore à Viviez, augmentant dès lors sa productivité. Auparavant le zinc était fabriqué à la main. Puis face à la demande croissante des couvreurs, désireux de disposer d’un matériau dont la couleur s’harmoniserait mieux avec les toits en ardoise que le zinc naturel, Umicore se lance dans les années 80 dans l’élaboration d’un zinc couleur minérale, défiant ainsi les lois de la nature. Il ne s’agissait pas de peindre un produit existant mais bel et bien de créer un nouveau zinc. Naissait ainsi l’Anthra-Zinc® par traitement chimique de la surface du zinc laminé naturel et par un procédé inédit de phosphatation qui donnent un aspect gris mat au produit. « C’est le premier prépatiné noir. Les architectes sont séduits et l’intègrent très rapidement dans leurs ouvrages plus seulement en couverture mais aussi en habillage de façades » explique Philippe Colin, Directeur du site de Viviez. L’Anthra-Zinc® est d’autant plus innovant que l’adoption du process coulée-laminage en ligne lui confère une qualité plus homogène et de meilleures performances mécaniques. Parallèlement, Umicore investit la valorisation du zinc avec le développement de produits finis (systèmes de couverture, de bardage), d’une activité de prescription auprès des architectes, d’un bureau d’assistance à la conception, de stages de formation pour les couvreurs… C’est tout une stratégie qui se met en place. Au début des années 90, toujours dans l’idée de répondre à la demande des maîtres d’ouvrage, Umicore poursuit l’élaboration de nouveaux prépatinés avec cette fois la mise au point d’un zinc gris bleu, plus clair. Le Quartz-Zinc® voit le jour en 1993. Il se prête bien aux travaux de rénovation, aux côtés d’un zinc ancien. Contre toutes attentes, il relance, en plus de son succès, l’Anthra-Zinc®, confirmant ainsi l’orientation stratégique de VM Zinc® qui investit dans l’amélioration de son outil industriel en termes de maîtrise des procédés de fabrication et d’augmentation de la capacité de production. La diversification des produits chemine avec le développement de la gamme Pigmento®. Il s’agit de la coloration de la gamme Quartz en bleu, vert ou rouge. « Une gamme qui a démarré sur les chapeaux de roue », selon les mots du Directeur et qui fait l’objet de l’installation d’une nouvelle ligne de laquage à Viviez. Une autre couleur est déjà « dans les tuyaux ». Le bâtiment qui hébergera la nouvelle ligne devrait être achevé fin septembre, la machine installée au 1er semestre 2013, les essais industriels lancés au 2ème semestre et la production sur les rails en 2014, avec une trentaine d’emplois à la clef. « C’est sans compter l’impact au niveau de la sous-traitance durant la construction » ajoute Philippe Colin qui se plaît à jouer la carte du local. Le développement du prépatiné -Umicore produit 1/3 de la production mondiale- porte l’effectif de l’entreprise viviézoise à 210 salariés et fait d’elle un acteur majeur de l’économie aveyronnaise. Une présence industrielle de longue date (plus de 150 ans d’histoire) dont les traces devraient disparaître sous l’égide d’Umicore qui a engagé des travaux de dépollution colossaux pour redonner au paysage son aspect initial.

Pour plus d'infos

Innovation : produits, services, marques...
RAGT : Genomic breeding decision support

Labellisé par le pôle de compétitivité AgriMip Sud Ouest Innovation, Genomic breeding decision support doit créer un outil pour aider les semenciers à sélectionner des variétés de maïs toujours plus productives pour une agriculture durable permettant une économie d’intrants (engrais) et une adaptation à des situations de contraintes multiples (température, disponibilité en eau, en azote...). La RAGT, via sa filiale R2n, est chef de file de ce projet.
Plus d'infos

Deux véhicules innovants pour Braley

Le 21 mars dernier, à Bozouls, était l’occasion pour Christian Braley, d’inaugurer les deux derniers véhicules dont il vient de faire l’acquisition : un camion de livraison de granulés bois avec pesée embarquée et un camion de livraison plaquettes bois par soufflerie. Deux véhicules uniques en Aveyron !
Plus d'infos

Après le Sécubac, l’entreprise Bourdoncle a développé le Sécuquai et réfléchit au Sécutil

Face aux nombreux accidents qui ont lieu dans les déchetteries, l’entreprise Bourdoncle a d’abord été sollicitée sur la conception et la fabrication d’un dispositif de sécurité pour les bennes des déchetteries. Elle a alors mis au point le Sécubac, dispositif qui s’adapte sur les bennes à gravats. Pour les déchets autres, l’entreprise firminoise a ensuite développé le Sécuquai, et étudie actuellement le Sécutil, système destiné aux camions bennes des professionnels.
Plus d'infos

Glaces au foie gras, au champagne… chez Stéphane Sanhes, agriculteur

Stéphane Sanhes, agriculteur à Sainte-Radegonde, à la Planque plus exactement, propose depuis un an maintenant, glaces et sorbets de sa fabrication, en vente à la ferme ou dans quelques grandes surfaces locales. Parallèlement aux parfums plus classiques, il a développé des glaces au foie gras et au champagne.
Plus d'infos

Bientôt un couteau de Laguiole à partir de l’une des premières Porsche 911

Christian Valat, à la tête de la coutellerie Laguiole en Aubrac, vient d’acquérir l’une des premières Porsches 911, des années 1965-1966, pour en tirer une nouvelle collection de couteaux. Un nouveau process, pour l’heure uniquement utilisé dans la fabrication des montres, devrait à cette occasion être mis au point pour la coutellerie.
Plus d'infos

Le site de l’AOP Laguiole en ligne

Le site internet www.fromage-laguiole.fr annoncé en décembre dernier lors des 50 ans de l’AOC/AOP fromagère Laguiole est désormais en ligne.

 
 
  Lettre de l'économie en Aveyron - n°69 - Mars 2012 - Page 3

Entrepreneurs Aveyronnais

Portrait  

Jean-Luc Reynié, la technique aux commandes des plats cuisinés

Jean-Luc Reynié, à la tête de Progré, fabricant de plats cuisinés à Baraqueville, poursuit l’histoire de l’entreprise familiale. Présent depuis le commencement aux côtés des siens, sur les fonctions techniques notamment, il finit par reprendre la société en 2003 et s’attache à optimiser l’outil de production.

Jean-Luc Reynié ne regrette en rien les choix qu’il a faits dans la vie. Celui qui s’orientait initialement vers un parcours mécanique choisit finalement l’aventure entrepreneuriale familiale. Après un « bac pro » mécanique et un BTS bureau d’études, il est embauché chez ABG SEMCA (devenu Liebherr Aerospace) à Toulouse qui lui permet, grâce au Fongecif, d’intégrer une école d’ingénieurs pour se former en gestion de production. Au même moment, en 1988, ses parents sont en train de finaliser leur projet de création d’entreprise, PROGRE SA. Jean-Luc Reynié décide alors de réintégrer l’Aveyron pour participer activement au projet familial. C’est son père, Maurice Reynié, spécialiste de l’agro-industrie qui, après avoir travaillé chez Raynal et Roquelaure, RAGT et Acevia, est à l’initiative de l’entreprise Progré, dont le nom a été choisi par association des mots Produits, Gastronomiques et Régionaux. Jean-Luc Reynié au profil de technicien prend inévitablement la responsabilité de la partie technique et matérielle ; son frère, Lionel Reynié, assume alors la partie commerciale et sa mère, Jacqueline Reynié, la partie administrative (gestion, comptabilité). « C’est le maire baraquevillois de l’époque, Denys Jaudon, qui nous a permis de mener à bien notre projet de fabrication de plats cuisinés » se souvient le dirigeant « sans oublier Monsieur Redoulès qui nous a cédé son savoir-faire », autrement dit ses recettes du tripou, du jambonneau et de quelques terrines. L’activité démarra ainsi avec 6 ou 7 personnes. Au fil du temps, des marques ont été créées (Les Garibotes, Les Cassagnoles, Les Recettes d’Amélie…), les gammes ont été étoffées. Si bien qu’aujourd’hui, il existe plus de 200 produits entre les marques commerciales, les marques de distributeurs, etc... , soit une quarantaine de recettes. Le pâté représente le plus gros du volume en raison de sa production en MDD mais le tripou tire bien son épingle du jeu et le jambonneau reste un produit phare selon Jean-Luc Reynié. Le bâtiment est passé de 850 m² à ses débuts à 3000 m² aujourd’hui et Progré emploie désormais 18 collaborateurs. Il semblerait que la volonté de l’époque, de remettre les produits régionaux conditionnés sous verre au goût du jour, ait abouti !

« L’entreprise était sur les rails lorsque je l’ai reprise en 2003 » explique Jean-Luc Reynié, très reconnaissant du soutien, de l’aide et des conseils de son père durant « la passation de pouvoirs ». Entre temps, l’actuel dirigeant s’était formé à l’école des managers de la CCI et à l’ICG. Depuis, il dit n’avoir rien changé à la stratégie mise en place par son père. « J’ai juste apporté du nouveau sur l’outil de production de conditionnement sous verre qui peut désormais accueillir le double du tonnage actuel » justifie le chef d’entreprise, passionné de technique avant tout. Ce sont 150000 à 200000 € qui sont investis chaque année dans l’entreprise. La traçabilité et la prévention sont des éléments clefs de réussite pour Jean-Luc Reynié. En témoigne l’embauche d’un technicien de maintenance à temps complet et d’un qualiticien pour la certification IFS.
Jean-Luc Reynié ne laisse rien au hasard. Un site e-commerce devrait bientôt être en ligne.

 

Brèves, les gens ...
Hubert Sommelet, Directeur général de la Sefee
Hubert Sommelet est Directeur Général de la Sefee depuis septembre 2011.
Plus d'infos
Manuel Cantos, Président de l’interconsulaire
Manuel Cantos, Président de la CCI de l’Aveyron, succède à Jean Laurens à la Présidence de l’interconsulaire.
Christian Bousquet reçoit le prix de la photographie de l’année
Dans la catégorie « portraits », le photographe ruthénois, Christian Bousquet, est une nouvelle fois distingué avec le prix de la photographie de l’année.
Plus d'infos
Françoise Fournier, Directrice de la Société Sud Massif Central Habitat
Françoise Fournier a été nommée directrice de la Société Sud Massif Central Habitat, filiale du groupe Provicis, anciennement Aveyron Logement.
Plus d'infos
Jean Marty, ébéniste, reçoit le prix départemental des métiers d’art
Jean Marty, ébéniste, créateur et restaurateur de meubles à Rieupeyroux, a reçu des mains du Président du Conseil Général, Jean-Claude Luche, le prix départemental des métiers d’art.
Uri Pinchas-Naor, chef de l’Auberge du Barrez reçoit le trophée Bocuse and Co
Le jeune chef de l’Auberge du Barrez s’est vu remettre le 28 mars dernier, le trophée Bocuse and Co pour son parcours et ses résultats. Uri pinchas-Naor était major de promotion de l’Institut Bocuse en 2004.
Plus d'infos
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°69 - Mars 2012 - Page 4

A VOIR

> L'industrie aéronautique de record en record
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°69 - Mars 2012 - Page 5