La lettre de l'économie en Aveyron
Mai 2012
Numéro 71


Edito

Implantation de la société Cogra : l’Aveyron conforte sa position de leader dans le secteur des énergies renouvelables

Spécialisée dans la fabrication de granulés bois, Cogra qui était en relation étroite avec Aveyron Expansion et les services du Conseil Général depuis plus d’un an a fait le choix d’une implantation à Sévérac-le-Château.

Précurseur de la fabrication de « pellets » en France il y a près de 30 ans, cette entreprise désormais cotée en bourse a bien perçu tout l’intérêt que pourraient présenter la proximité et la qualité de la ressource bois aveyronnaise, l’ouverture via l’Aveyron sur les marchés du Sud Ouest de la France et le positionnement stratégique du parc départemental de Sévérac-le-Château.

30 emplois à terme et 100 000 tonnes de granulés produits pour le plus grand bonheur de nos chaudières (qui restent encore trop peu nombreuses en comparaison du parc allemand, autrichien ou scandinave)… Voilà donc un nouveau projet très prometteur pour notre territoire.

Ainsi l’Aveyron, une fois de plus, joint l’acte à la parole sur ce marché si « tendance » mais trop souvent virtuel des énergies renouvelables : hydroélectricité, éolien, photovoltaïque et bois énergie.

L’éco-territoire aveyronnais réalise ainsi très concrètement cette synthèse si convoitée entre le développement économique, le respect de l’environnement et l’attractivité touristique.

Près d’une dizaine de projets de ce type sont en gestation dans l’escarcelle d’Aveyron Expansion et tout est mis en œuvre pour que l’Aveyron reste le mieux placé pour les accueillir.



Arnaud VIALA
Conseiller Général de Vezins
Président d'Aveyron Expansion
Consultez le blog d'Arnaud Viala


Au sommaire

A la Une
> Implantation de la société COGRA, Zone d’Activités Départementale de Sévérac-le-Château

> Telex de l'économie

Macro-économie
> Innovations-produits sur le segment de la charcuterie sèche

Collectivités
> La démarche « Fabriqué en Aveyron » présentée sur le canton de Nant

> Agenda

Vie des entreprises
> CM Bois et Habitat construit durable

> Innovation

Entrepreneurs aveyronnais
> Lucien Conquet a foi en la qualité

> Les gens

> A voir

> Lire les news précédentes

Aveyron Expansion est aussi sur :



A la Une  

Implantation de la société COGRA, Zone d’Activités Départementale de Sévérac-le-Château

La société Cogra, spécialisée dans la fabrication de granulés bois, a fait le choix de la Zone d’Activités Départementale de Sévérac-le-Château pour l’implantation de son nouveau site de production.

Ces dernières années, la production de granulés bois, ou « pellets », s’est considérablement accrue en France, même si les chiffres restent encore bien inférieurs à ceux de nos voisins allemands, autrichiens ou scandinaves.

Cogra est le pionnier de la fabrication de granulés en Europe. Depuis près de 30 ans, Cogra a œuvré au développement de cette technologie, en participant également à l’élaboration de nouvelles normes au plan national.
Cette société, aujourd’hui basée à Mende (48) et à Craponne-sur-Arzon (43), a du s’adapter sur ce marché en croissance. C’est ainsi qu’à la fin de l’année 2011, Cogra a procédé à une entrée en bourse, avec une levée de fonds de 2,5 millions d’Euros.

La décision d’investir dans un nouveau site de fabrication s’est imposée comme une conséquence logique suite au succès de cette levée de fonds. Restait alors à déterminer la localisation la plus adéquate… Plusieurs éléments ont conduit Monsieur Bernard Chapon, PDG de la société, à s’intéresser à Sévérac-le-Château :
- La proximité de la ressource bois, capitale pour cette activité ;
- L’ouverture vers les marchés de Midi-Pyrénées, et plus largement ceux du grand Sud-Ouest ;
- Une facilité logistique, avec la proximité immédiate de l’autoroute A75 ;
- Une disponibilité foncière dédiée aux développements d’activités industrielles, avec la Zone d’Activités Départementale du Conseil Général.

Accompagnée depuis plusieurs mois par les services du Conseil Général et d’Aveyron Expansion, Cogra implantera donc son nouveau site en Aveyron. Un terrain de 3 hectares, sur le secteur des Marteliez, leur est d’ores et déjà réservé. 7,5 millions d’Euros seront investis dans cette nouvelle unité, portant ainsi la production annuelle de Cogra à 100 000 tonnes. Effectivement, une nouvelle augmentation de capital de 1,95 millions d’Euros a été lancée auprès des marchés boursiers, le 17 avril dernier. 15 emplois seront créés au démarrage, et 15 additionnels sont attendus à terme.

De l’aveu de Monsieur Chapon, « la qualité de l’accompagnement d’Aveyron Expansion, qui a su fédérer l’ensemble des partenaires, s’est avérée être un élément décisif dans notre choix d’implantation ». Avec les services du Conseil Général, l’agence restera mobilisée aux côtés du porteur de projet pour l’aider dans ses différentes démarches d’installation.

L’Aveyron conforte ainsi plus que jamais son orientation vers les énergies renouvelables…

Pour plus d'infos

 

Telex... l'économie aveyronnaise en bref
Verdié Voyages rachète Voyages 31

Le voyagiste aveyronnais Verdié poursuit son développement avec le rachat du réseau Sélectour Voyages 31 augmentant ainsi son nombre de points de vente et confortant son expertise « Affaires et business ».
Plus d'infos

1,6 million d’€ investis et 15 embauches pour Eurosérum

Le site Eurosérum d’Onet-le-Château sur la zone de Cantaranne, filiale du groupe Sodiaal et leader mondial de la production de Lactosérum (« petit lait »), a fait l’objet d’un investissement d’1,6 million d’€ afin de multiplier la capacité de réception et de traitement du lait par trois, autrement dit pour passer de 40 à 120 millions de litres par an engendrant la création de 15 emplois.

La Métallerie Bourdoncle envisage d’investir dans une ligne de production industrialisée

Le groupe aveyronnais Bourdoncle spécialisé dans la construction métallique et qui regroupe 5 sociétés souhaite acquérir une nouvelle dimension avec l’acquisition d’une ligne de production industrialisée qui à terme créerait 30 emplois.
Plus d'infos

Rozière « attaque » le marché de la rénovation

L’entreprise spécialiste de la fabrication de portes et menuiseries intérieures en bois, à Bozouls, poursuit son développement avec le lancement d’une nouvelle marque, « Paul Ceyrac », afin de s’attaquer entre autre au marché de la rénovation. Elle a fait parallèlement son entrée sur les marchés russe et suisse. 400 000€ ont été investis dans un nouveau processus de fabrication, ce qui a permis la commercialisation d’une nouvelle gamme.
Plus d'infos

Création d’un syndicat mixte pour l’aménagement du parc d’activités Millau Viaduc 2

Les Communautés de communes Millau Grands Causses et Tarn et Muse lancent la création d’un syndicat mixte pour l’aménagement du parc d’activités Millau Viaduc 2, qui devrait voir le jour début juillet.

Mill’Services poursuit son développement

La blanchisserie industrielle Mill’Services sur la Zone des Artisans à Livinhac-le-Haut a mis en service un nouvel atelier de 300 m² portant la surface de travail des 8 salariés de l’entreprise à 780 m² et abritant un outil de production ultra-moderne.

Tranchage de la Jasse certifiée IFS

La société Tranchage de la Jasse à La Cavalerie vient d’obtenir la certification International Food Standard, norme de sécurité alimentaire. Une reconnaissance professionnelle qui résulte d’une année de travail en la matière.
Plus d'infos

Le restaurant de l’aéroport de Rodez géré par le couple de la Table Ruthénoise

C’est le jeune couple de la Table Ruthénoise, Laetitia Barthélémy et Stéphane Ploncard, qui assureront la gestion du restaurant de l’aéroport de Rodez. Ils devraient ouvrir début juillet.

NTM et Sud Dépannage entrent dans le giron de Trans Rouergue Manutention

La société de levage Trans Rouergue manutention à Luc la Primaube qui a diversifié son activité dans les secteurs du transport exceptionnel et de la manutention de machines pour l’industrie a investi dans le Sud Aveyron en rachetant NTM et Sud Dépannage. Elle ajoute ainsi une nouvelle corde à son arc : le dépannage de poids lourds sur autoroute.

Incidence Architectes amorce une pépinière d’entreprises à Rignac

En raison de son développement d’activité, l’entreprise « thermicienne » Incidence Architectes, spécialisée sur les économies d’énergie, les rénovations d’anciennes granges, les maîtrises thermiques, les bâtiments publics, a déménagé au centre du village de Rignac, dans un immeuble de 1000 m² avec toutes les commodités nécessaires à l’installation d’autres entreprises (bureaux, entrepôts, ateliers, grand parking, monte-charge, ascenseur… Les architectes proposent un loyer à partir de 200€ par mois avec possibilité d’une période d’essai gratuite selon le projet.

Marie de Livinhac se développe sur le créneau des MDD

L’entreprise aveyronnaise spécialiste des préparations culinaires lyophilisées, Marie de Livinhac, annonce l’arrivée en septembre d’une seconde enseigne-cliente pour qui 200 000 unités/an de son produit-phare, l’aligot, seront fabriquées.
Plus d'infos

La Maison Blieux a intégré ses nouveaux locaux à Saint-Cyprien-sur-Dourdou

Le fabricant de la célèbre fouace de Saint-Cyprien, la Maison Blieux, a intégré ses nouveaux locaux sur la zone artisanale du Cammas. Son nouveau laboratoire de fabrication est à la hauteur de son projet de développement. 2 personnes ont été embauchées et l’emploi d’une 3ème est programmé.

Une couveuse économique sur le Carladez

La couveuse économique du Carladez portée par l’association BGE (Boutique de Gestion) permettra désormais aux porteurs de projets du Carladez de bénéficier d’un soutien administratif et comptable.

Capitaine Nat : étiquetage et conditionnement des conserves de thon bio à Capdenac

Capitaine Nat, entreprise située à Capdenac, assure l’étiquetage et le conditionnement de 200 000 conserves bio de poisson.
Plus d'infos

M2C bientôt zone de Montvert à Calmont

L’entreprise de mécanique de précision, M2C, déménagera début 2013 dans ses nouveaux locaux de 1200 m², sur la zone de Montvert à Calmont, doublant ainsi sa surface et modernisant par la même occasion son parc de machines. Elle souhaite diversifier ses marchés qui concernaient jusque là l’automobile, l’aéronautique et le spatial. Des recrutements sont envisagés pour accompagner ce développement.

 
 
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°71 - Mai 2012 - Page 1

Macro économie - Collectivités


Macro-économie

Innovations-produits sur le segment de la charcuterie sèche

Les « innovations produits » sont le reflet des nouvelles tendances de consommations et de la façon dont les industriels s’adaptent à ces évolutions au travers de la fabrication, du packaging et du marketing de leurs produits.
Chaque année XTC, agence spécialisée dans la veille innovation pour les produits alimentaires de grande consommation, répertorie et analyse plusieurs milliers de nouveaux produits de grande consommation.

Dans un article des Echos (040412), Xavier Terlet, Président de XTC world innovation, constate l’augmentation des innovations-produits axées sur la notion de plaisir : 52% des innovations mondiales 2011 tous produits alimentaires confondus, contre 43% en 2001. C’est encore plus vrai pour les produits de charcuterie : 58,8% des innovations mondiales en charcuterie sèche sont axées sur l’axe Plaisir. Pour activer la notion de plaisir chez le consommateur, les industriels jouent principalement sur la sophistication des produits (produit à forte valeur ajoutée du type assortiment de jambons en plateau dégustation, saucisson affiné en altitude…) et en second lieu sur la variété des sens (saucisson à la bière, au camembert…)

La « praticité » est également un axe important d’innovation. Les innovations concernent notamment la manipulation du produit (barquette sécable, sachet refermable …).
Par contre les bénéfices « santé », « forme » ou « éthique » ne sont pas utilisés comme ressorts d’innovation par les industriels de la charcuterie sèche.

La dernière étude Repères d’Aveyron Expansion intitulée « Charcuterie – tome 2 : innovations mondiales charcuterie sèche » présente un échantillon représentatif des innovations produits de charcuterie sèche répertoriées par l’agence XTC au cours des 3 dernières années. Chaque concept innovant fait l’objet d’une fiche descriptive détaillant les caractéristiques du produit, son caractère innovant, assortie d’une photo du produit emballé.

Demandez l'Etude Repères : « Charcuterie – tome 2 : innovations mondiales charcuterie sèche » - mai 2012

 


Agenda économique

 

Exposition Vocation Evocation du 27 avril au 31 octobre à la Manufacture Causse
« Vocation Evocation, voyage au cœur des manufactures françaises » a été initié en 2011 par la photographe Sophie Brändström en collaboration avec Valérie Paumelle, productrice artistique. Par une radioscopie de douze manufactures référentes qui excellent dans leur savoir-faire, elles offrent un aperçu de la richesse du patrimoine immatériel français. Après leurs haltes chez le porcelainier Bernardaud, le bottier J.M. Weston à Limoges, l’orfèvre Puiforcat à Paris, ou encore le soyeux Tassinari et Chatel à Lyon… elles nous invitent aujourd’hui à découvrir leur regard empreint d’humanité à travers cinquante clichés réalisés au cœur des ateliers de la manufacture de gants Causse à Millau, fondée en 1892, garante du savoir-faire gantier transmis depuis quatre générations.
Plus d'infos

Art’Bazac les 8 et 9 juin prochains
Les 8 et 9 juin prochains, Sébazac mettra à l’honneur le travail manuel autour de Meilleurs Ouvriers de France et d’une trentaine d’artisans d’art qui exposeront leurs créations.

La contrefaçon en 3 clés le 28 juin prochain au Haras National de Rodez
Midi-Pyrénées Innovation organise une rencontre sur « La contrefaçon en 3 clés : Combattre, Contrer et Conserver » au Haras National de Rodez le 28 juin prochain, de 11h à 16h en présence de La Forge de Laguiole notamment.
inscription sur www.mp-i.fr



Collectivités

La démarche « Fabriqué en Aveyron » présentée sur le canton de Nant

Le mercredi 23 mai dernier, Jean François Galliard Conseiller Général du canton de Nant, manifestant un intérêt particulier pour la signature « Fabriqué en Aveyron », organisait une réunion de présentation de l’estampille au cours de laquelle Arnaud Viala et les services d’Aveyron Expansion ont expliqué la démarche et répondu aux interrogations. Ils étaient une trentaine à avoir répondu présents, issus de secteurs d’activité différents : pâtissier, fromager, travaux publics, maraîcher, pisciculteur, producteur d’aliments équins… et curieux.

Rappelons que la signature « Fabriqué en Aveyron » déposée en début d’année 2010 à l’initiative du Conseil Général et en collaboration avec les 3 Chambres consulaires de l’Aveyron a pour objectif de mettre en valeur les savoir-faire, les filières emblématiques et produits de l’Aveyron.

Un Comité d’agrément « Fabriqué en Aveyron » regroupant les Directeurs Généraux des chambres consulaires, du Conseil Général et d’Aveyron Expansion statue tous les 2 mois sur les demandes d’octroi de cette signature et sur son usage. D’ores et déjà, ce sont plus de 100 entreprises et 1000 produits de toutes tailles et de tous secteurs d’activités qui ont adhéré à cette initiative, démarche gratuite pour les entreprises.

Pour plus d'infos


 Lettre de l'économie en Aveyron - n°71 - Mai 2012 - Page 2

Vie des entreprises

Entreprise  

CM Bois et Habitat construit durable

L’entreprise CM Bois et Habitat au Fel, spécialisée dans l’étude, la fabrication et la mise en œuvre de murs à ossature bois est plus globalement porteuse d’un projet de santé et d’environnement. Elle fait de son système constructif bois un élément de « réassurance » pour la société.

CM Bois et Habitat porte les initiales de son fondateur dirigeant, Christophe Montourcy. Elle a vu le jour en 2007, au moment où l’engouement pour les constructions bois prenait de l’ampleur. Une première à cette époque en Aveyron. Si ce n’est les entreprises spécialisées dans l’Habitation Légère de Loisirs, aucune entreprise n’avait encore la maison d’habitation en ossature bois comme cœur de métier. La jeune société a commencé avec 4 personnes. Elle a construit ses locaux sur un terrain agricole, « grâce à l’implication de la mairie » tient à souligner Christophe Montourcy. Très vite, elle a embauché 2 nouveaux salariés pour pouvoir se positionner sur un marché croissant et répondre à une demande impactée par le grenelle de l’environnement et la tendance. Les premiers chantiers s’effectuaient à l’échelle nationale et plutôt sur des marchés publics. Christophe Montourcy se souvient de son premier contrat dans le pays basque. Aujourd’hui, la notoriété de CM Bois et Habitat, située à la rencontre des départements de l’Aveyron et du Cantal, permet à l’entreprise de réduire géographiquement son champ d’intervention. Grâce au bouche à oreille, elle travaille de plus en plus localement, en adéquation avec ses préoccupations environnementales et plutôt pour des particuliers. Elle souhaite limiter ses déplacements et penser le système constructif bois dans un projet global (bilan carbone, isolation, orientation, utilisation de bois locaux, de bois certifiés PEFC…) et concerté avec les artisans locaux. C’est toute une philosophie qui inspire l’activité de l’entreprise. « La maison a dépassé la simple notion d’habitat, elle se veut un espace à l’image de soi, dans un environnement sain » explique le dirigeant. Si CM Bois et Habitat, qui construit une vingtaine de maisons par an, réalise actuellement l’ossature bois de 5 maisons dont la surface est comprise entre 200 et 450 m² au sol, elle œuvre aussi sur des extensions de 15 m² ou des projets collectifs (construction d’un immeuble R+6 dans un éco-quartier à Aurillac). Aucune dimension ne lui échappe ! L’entreprise du Fel n’a pas de projet type, elle adapte chaque projet à son environnement. Elle évalue le meilleur choix technique en mettant en œuvre des solutions et matériaux innovants. Recherche de qualité environnementale et performance énergétique sont ses mots d’ordre. Si bien que l’entreprise est reconnue pour son écoute, la qualité de son travail et son savoir-faire. Le sérieux est la clef de son succès. CM Bois et Habitat compte aujourd’hui 16 salariés dont 4 dernièrement employés suite à la fermeture de Combettes/Amarilis et affiche un chiffre d’affaires en croissance constante. Elle devrait clôturer ses comptes à 1,2 million d’€ de chiffre d’affaires cette année, après avoir investi dans 480 m² de bâtiments supplémentaires et une nouvelle machine à commandes numériques. 100 m² de bureaux sont en cours de réalisation. Le tout devrait être inauguré en septembre. En attendant, CM Bois et Habitat organise 2 journées Portes Ouvertes les 22 et 29 juin de 9h à 19h durant lesquelles il sera possible de se familiariser avec le système constructif bois sur présentation des constructions, de la structure nue, de l’isolation… Christophe Montourcy, très sensible au développement économique local, a par ailleurs le projet de reprendre un bâtiment de l’ancienne entreprise Combettes avec 2 associés pour diversifier son activité. Ce qui permettrait de créer 6 ou 7 emplois dans un premier temps. A suivre…

Pour plus d'infos

 

Innovation : produits, services, marques...
« La première maison à ossature bois, passive, au label handicap » en Aveyron

Les 1er et 2 juin derniers, l’entreprise Boissière et Fils était fière de présenter “la 1ère maison à ossature bois passive au label handicap pour les personnes à mobilité réduite”, à Peyre. Réalisé avec le réseau Eco-artisan du sud Aveyron, ce projet atteint un niveau de performance énergétique à la hauteur des exigences de la RT 2020 pour un habitat passif. On peut même parler d’énergie positive grâce à la présence de panneaux photovoltaïques.
Plus d'infos

La borne lumineuse de balisage à LED Sunnypark de l’entreprise Solusun reçoit un Janus de l’industrie 2012

Rappelons que Sunnypark répond aux besoins d’implantation lumineuse dans les lieux publics et privés sans contrainte de raccordement au réseau EDF ni de durée d’implantation limitée. Les coûts d’infrastructure et de maintenance sont donc réduits. Par l’usage d’un panneau photovoltaïque orientable, d’un éclairage à LED, d’un détecteur de présence, d’un paramétrage de l’éclairage et d’un dispositif anti-vandalisme, l’autonomie de l’objet est optimisée. C’est cette innovation qu’a récompensée le jury de l’Institut Français du Design.
Plus d'infos

Une mozzarella occitane

Les 80 producteurs de lait du GIE La Châtaigneraie dont 13 aveyronnais lancent la commercialisation de leurs produits sous la marque « L’éleveur occitan » pour faire face au contrat non renouvelé par 3A. Ils font donc transformer leur lait par une fromagerie et assurent la commercialisation en GMS.

3 nouvelles presses pour la Forge de Laguiole

Le coutelier Forge de Laguiole qui fêtera cet été ses 25 ans vient de « rentrer » 3 presses de 100 tonnes pour assurer la modernisation de l’usine et répondre à la hausse des ventes, soit 200 000€ d’investissement.
Plus d'infos

Gamme de pains bios pour l’Atelier Gourmand

La boulangerie l’Atelier Gourmand à Camarès se lance dans la fabrication de pains bios et dès le 9 juillet prochain proposera des ateliers d’initiation à la boulangerie.

Après le Toro, le laguiole Urban et le laguiole Pèlerin pour La Fonderie de Laguiole

Les couteliers Bruno Sallesses et Philippe Voissière ont conçu 2 nouveaux laguioles pour La Fonderie de Laguiole : l’Urban pour le premier et le Pèlerin pour le second. En bronze bien sûr, qui est la source d’inspiration et de différenciation de cette coutellerie.
Plus d'infos

Le conseil général de l’Aveyron lance son blog enseignement supérieur

Un numéro vert 0800 12 10 04 et un blog http://aveyronsup.blogscg12.fr/ répondent désormais aux questions des étudiants en termes d’orientation, formation, logement, transport…

Un nouveau logo pour le Régalou

Le pain 100% aveyronnais, de l’agriculteur à l’artisan boulanger en passant par le meunier, lance une opération de communication avec son nouveau logo.
Plus d'infos

Activité de chef à domicile pour Samuel Breux

L’ancien chef du Grand Hôtel de la Muse et du Rozier à Mostuéjouls, Samuel Breux, met ses compétences au service du particulier en allant cuisiner chez lui. Il propose aussi des cours de cuisine à domicile.

 
 
  Lettre de l'économie en Aveyron - n°71 - Mai 2012 - Page 3

Entrepreneurs Aveyronnais

Portrait  

Lucien Conquet a foi en la qualité

Lucien Conquet est issu du « terreau à personnalités » qu’est l’Aubrac. Il manifeste sa gratitude à Michel Bras et André Valadier comme s’il n’était pas lui-même une figure du plateau. Sa ténacité, son combat pour la qualité, son attachement à l’identité aveyronnaise ne laissent pourtant aucun doute à ce sujet. Il est de ces hommes chers à l’Aubrac.

Pour Lucien Conquet, le boucher charcutier, gérant de la Maison Conquet à Laguiole, il n’est question que d’un seul combat : celui de la qualité. Sa force est celle de n’avoir jamais rien lâché, en particulier à la GMS avec qui il n’a jamais voulu travailler. Ce choix n’a pas épargné l’entreprise familiale de moments difficiles mais cette ligne de conduite a été payante. La petite boucherie charcuterie créée à Lacalm en 1950 par le père de Lucien Conquet représente aujourd’hui 35 salariés, un magasin et un atelier à Laguiole et un camion marchand qui vend les produits de la Maison sur 3 marchés. Sa réputation n’est plus à faire, notamment auprès des bistrots parisiens. Prix du meilleur saucisson au Gault Millau en 1986 et 91, passages télé… à l’appui. Cela fait 20 ans que la Maison Conquet expédie ses produits à Paris. « Le lien est fort entre l’Aveyron et Paris, il ne s’est jamais distendu » explique le chef d’entreprise qui a, durant sa jeunesse, œuvré 2 hivers « à la capitale » en tant que boucher. « Grâce à l’expérience des boucheries parisiennes, j’ai beaucoup appris de la viande » justifie l’homme déplorant le sort que l’on réserve aujourd’hui à son métier. Pour lui, l’abandon de la profession rime avec une perte de qualité. « Les bouchers représentent moins de 20% de la distribution » s’inquiète Lucien Conquet. Heureusement dans la famille Conquet, quel que soit le métier des uns et des autres, tout le monde apporte sa pierre à l’édifice pour la préservation de cette profession si chère aux yeux de celui que tout le monde prénomme Lulu. Les 4 frères sont passés dans l’entreprise. Si bien qu’en 1980, lorsque Lucien, le dernier fils, rejoint le navire, la mention « père et fils » est ajoutée au titre de la SARL. Du village de Lacalm où le magasin fermera bientôt ses portes pour faute d’activité in situ, à l’atelier de Laguiole créé en 92 pour la salaison et où s’effectuera désormais la cuisson, la Maison Conquet a fait du chemin jusqu’à intégrer aujourd’hui dans l’entreprise les neveux et enfants de Lucien Conquet. Une aventure de famille au savoir-faire inéluctable mais pas seulement. L’entreprise a fait des choix qui pèsent dans son histoire. Suite à la demande des restaurateurs, à l’activité charcuterie s’est ajoutée en 95, l’activité « viande » (porc, bœuf, agneau) avec l’achat d’animaux vivants pour maîtriser la filière, puis en 99 s’est opérée la spécialisation sur la race Aubrac. Le Label Rouge Bœuf fermier race Aubrac est destiné aux magasins et à quelques restaurants gastronomiques dont celui de Michel Bras à qui Lucien Conquet exprime toute sa reconnaissance pour la mise en valeur des produits locaux qu’il sublime. « Je dois aussi beaucoup à André Valadier pour son soutien » ajoute l’homme. L’effet « communauté aveyronnaise » est un des éléments qui a permis selon le boucher charcutier de booster la dynamique de valorisation des produits. L’implantation historique à Lacalm, dernier village aveyronnais sur la route de Paris duquel on ramenait des provisions, a amorcé cette dynamique qui a perduré dans le temps grâce à la « solidarité aveyronnaise » portant haut et fort l’identité de ses produits. Lucien Conquet a lui-même œuvré à la création du festival du bœuf gras de Pâques à Laguiole, de renommée nationale. Cette année, une vingtaine de restaurateurs ont acheté chacun une bête entière. Le gérant est également membre fondateur de l’association du bœuf fermier Aubrac créée en 95. Lucien Conquet est attaché à ses racines et à son métier. A ce titre, l’entrepreneur qui fait face à un manque de main-d’œuvre qualifiée pour asseoir le développement de son activité tient à souligner l’initiative de l’école de Saint-Amans des Côts qui a organisé une visite du CFA de Rodez. « Il reste encore beaucoup à faire en la matière » suggère Lucien Conquet.

Pour plus d'infos

 

Brèves, les gens ...
Cécile-Marie Lenglet, secrétaire générale de la préfecture de l'Aveyron
Cécile-Marie Lenglet succède à Jean-François Moniotte au secrétariat général de la préfecture de l'Aveyron.
Plus d'infos
David Frambourg, Président du Réseau Entreprendre Midi-Pyrénées
David Frambourg a été nommé, le 24 avril dernier, Président de l’association de chefs d’entreprises qui accompagne créateurs et repreneurs d’entreprises à fort potentiel de développement, Réseau Entreprendre Midi-Pyrénées.
Plus d'infos
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°71 - Mai 2012 - Page 4

A VOIR

> E-commerce : de l'eldorado aux stratégies concurrentielles
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°71 - Mai 2012 - Page 5