La lettre de l'économie en Aveyron
Juil./Août 2012
Numéro 73


Edito

Exemplaire : Umicore acte 2

Au moment où le moral des acteurs de l’économie mondiale s’enfonce dans la sinistrose et les énièmes débats sur la désindustrialisation, il convenait de saluer le développement exemplaire d'Umicore, à Viviez, qui constitue en lui-même un vrai message d’espoir.

Amorcée au début des années 2000, la reprise des investissements industriels sur le site de Viviez que chacun considérait alors comme condamné, venait renforcer le leadership mondial d’Umicore dans la production de zinc prépatiné. Notre équipe qui avait à l’époque piloté l’aide au projet de développement n’a jamais cessé d’accompagner le groupe jusqu’à aujourd’hui où un nouveau programme d’investissement de 13 millions d’€ devrait générer sur 3 ans la création d’une trentaine d’emplois.

Un développement qui reste pétri d’un remarquable sens des responsabilités car le groupe, nous le savons, s’est engagé depuis quelques années dans le traitement durable du passé, c’est-à-dire dans la dépollution de plus d’1 million de m3 de terrils dont le coût est supérieur à 40 millions d’€.

Chacun connaît les blessures que le Bassin a dû encaisser depuis les années 60. Ce renouveau de la « Vieille Montagne » est, à cet égard, exemplaire car il nous rappelle que, par la volonté et le talent des hommes, tout redevient possible en tous lieux et à tous moments.



Arnaud VIALA
Conseiller Général de Vezins
Président d'Aveyron Expansion
Consultez le blog d'Arnaud Viala


Au sommaire

A la Une
> Une Marianne d’or consacre l’Aveyron département le plus écologique de France

> Telex de l'économie

Macro-économie
> Licence Pro Innovation et Qualité en Agroalimentaire à Rodez

Collectivités
> Les multiservices essaiment en Aveyron

> Agenda

Vie des entreprises
> Visite des caves Société pour le Cercle des Dirigeants Aveyronnais

> Innovation

Entrepreneurs aveyronnais
> Antoine Stouff au cœur de la méthanisation sur le Montbazinois

> Les gens

> A lire

> Lire les news précédentes

Aveyron Expansion est aussi sur :



A la Une  

Une Marianne d’or consacre l’Aveyron département le plus écologique de France

L’Aveyron est distingué « département de l’année » et département le plus écologique de France par le concours national 2012 de la Marianne d’Or qui honore les collectivités territoriales méritantes pour leurs initiatives en matière de développement économique, d’emploi, de culture… et en l’occurrence, de développement durable.

Depuis 1984, le concours national de la « Marianne d’or » vise à souligner les bonnes pratiques de la démocratie de proximité. Cette idée de palmarès annuel des innovations autour de la démocratie locale consacre chaque année le dévouement, la rigueur, la créativité, les innovations et la passion pour l’action locale des élus et fonctionnaires novateurs des collectivités territoriales. Ainsi figurer au palmarès de la « Marianne d’Or » confirme l’exemplarité d’une politique au service de l’intérêt général et du citoyen. L’Aveyron est cette année mis à l’honneur pour ses performances écologiques.

Les acteurs aveyronnais affichent une volonté forte de respecter et de valoriser les atouts indéniables de l’Aveyron en matière d’écologie. Neuf territoires sont engagés dans une démarche «agenda 21»*. Mais au-delà des intentions, le développement durable est une réalité déjà ancienne en Aveyron. Les Parcs Naturels Régionaux (des Grands Causses et bientôt de l’Aubrac) témoignent de la mise en valeur et de la protection de son patrimoine naturel et culturel selon un projet concerté de développement durable.

L’hydroélectricité est une ressource exploitée depuis longtemps dans le département et représente plus de 10% de la puissance hydroélectrique installée nationale. En effet, les 16 plus importantes usines hydroélectriques aveyronnaises totalisent une puissance installée de 2 300 mégawatts. La centrale de Montézic, particulièrement performante (puissance maximale mise à disposition sur le réseau en 2 minutes) produit à elle seule plus de 900 mégawatts, soit l’équivalent d’un réacteur nucléaire. Plus de 150 micro-centrales sont également en activité en Aveyron.

Le département dispose d’un potentiel en bois énergie important : 290 280 ha de sol boisé (INSEE 2010 d’après AGRESTE Teruti-Lucas) et une production brute courante annuelle de plus de 1 million de m³ de bois. Le nombre conséquent d’entreprises de première et deuxième transformation et le potentiel considérable de développement de la filière bois énergie aveyronnaise décident les acteurs locaux à se mobiliser. Le Conseil Général de l’Aveyron, le PNR des Grands Causses, la Fédération départementale des CUMA, les professionnels et groupes coopératifs, de plus en plus de communes et communautés de communes multiplient les projets de chaufferies au bois pour des équipements de type maisons de retraite, écoles ou piscine, accompagnés par des techniciens (CRITT 12 ...) et des associations (Aveyron Energie Bois…). Une enquête réalisée en 2009 par le Parc Naturel Régional des Grands Causses et le CRITT 12 Bois a dénombré en Aveyron 104 chaufferies automatiques au bois réparties sur tout le département (puissance cumulée d’environ 40 mégawatts), 49 installateurs de chaudières automatiques au bois, 14 fournisseurs de produits bois énergie (plaquettes d’origine forestière, plaquettes provenant de sous-produits des industries du bois, granulés de bois et végétal).

La vocation « durable » de l’Aveyron se confirme à présent avec l’éolien et l’énergie solaire. Le parc éolien aveyronnais est l’un des plus grands en France. Précurseur, l’Aveyron a accueilli en 2002 l’une des premières fermes éoliennes de la région sur la commune de Peux-et-Coufouleux. Depuis, le parc éolien aveyronnais s’est fortement développé : Viarouge, Castelnau-Pegayrols, Canet-de-Salars/Pont-de-Salars… et Salles Curan où a été aménagé l’un des plus grands parcs éoliens de France. Avec 88 mâts d’éoliennes déjà implantés produisant près de 200 mégawatts de puissance raccordée au réseau, l’Aveyron est au premier rang régional. Le département concentre plus de la moitié de la puissance éolienne totale raccordée en Midi-Pyrénées.

Le climat de la région Midi-Pyrénées et notamment de l’Aveyron est particulièrement propice au développement de l’énergie solaire (2 000 heures d’ensoleillement par an en Midi-Pyrénées, ce qui correspond à une énergie solaire incidente sur le plan horizontal de 1 300 kWh/m2/an en moyenne). En Aveyron, même si les changements de tarification ont différé la réalisation de certains projets, l’énergie photovoltaïque est en plein développement. Au 31/03/12, avec 77,3 MW de puissance photovoltaïque raccordée au réseau, le département de l’Aveyron se place au premier rang régional en totalisant 23% de la puissance raccordée en Midi-Pyrénées, et au 8ème rang national. Les installations de panneaux photovoltaïques se multiplient sur les toitures des maisons d’habitation mais aussi et surtout sur les toitures des bâtiments agricoles et des bâtiments industriels. Entre mars 2011 et mars 2012, 570 installations photovoltaïques ont été raccordées en Aveyron.

Si Midi-Pyrénées se classe deuxième région de France pour la production électrique renouvelable (toutes énergies renouvelables confondues), c’est grâce à l’énergie hydraulique et en grande partie grâce à l’Aveyron, gros contributeur en matière d’énergie renouvelable. Une filière transversale se constitue progressivement dans le département autour des énergies renouvelables, avec des utilisateurs de plus en plus nombreux mais également des opérateurs (MECOTECH, ENERCON, VESTAS…). Cette filière est en cohérence avec « l’image verte » du département (produits alimentaires sous label, surface agricole certifiée bio, tourisme de plein air, faibles niveaux de pollution) et constitue un avantage concurrentiel pour les industriels et un facteur indéniable d’attractivité.


* Conseil Général de l’Aveyron, Communauté d’agglomération du Grand Rodez, Communauté de communes Millau Grands Causses, Communauté de communes du Bassin Decazeville Aubin, Parc Naturel Régional des Grands Causses, communes de Sauveterre, Saint-Jean-d’Alcapies, Gramond et Belcastel - source : ARPE - Agendas 21 de l’Aveyron - septembre 2012

Source : Aveyron Economique 2012 d’Aveyron Expansion en cours de réalisation

 

Telex... l'économie aveyronnaise en bref
Cogra sur le terrain

Le 9 juillet dernier, Cogra, spécialisée dans la fabrication de granulés bois, officialisait par sa présence sur le terrain, accompagné de Jean-Claude Luche, Arnaud Viala et Camille Galibert entre autres, son choix de la Zone d’Activités Départementale de Sévérac-le-Château pour implanter son nouveau site de production. Dans une optique de développement d’activité, Bernard Chapon, PDG de Cogra, a acquis 3 hectares à proximité de l’A75 qui lui permettront notamment de s’ouvrir aux marchés du grand ouest.
Plus d'infos

Un hôtel d’entreprises verra bientôt le jour à Montbazens

Les travaux du bâtiment qui hébergera l’hôtel d’entreprises de la zone du Fargal à Montbazens débuteront fin septembre.

Interactis Entreprises démarre son activité

La pépinière d’entreprises lancée par la communauté de communes du Villefranchois, Interactis Entreprises, dans le nouveau bâtiment de l’intercommunalité est prête à accompagner les porteurs de projet avec une mise à disposition d’une aide matérielle et administrative.
Plus d'infos

Au Fil de Laine exporte partout en Europe

La fabrique de literie, Au Fil de Laine, à Salles Courbatiès, reprise par Jean-Michel et Chantal Mallent en 2003, a quadruplé sa production en moins de 10 ans. Elle fabrique 2 à 3 matelas par jour en laine des caussenardes pour les matelas, des blancs du Massif Central et des Lacaunes de l’Aveyron pour les couettes et les sur-matelas.
Plus d'infos

Le logis des Boisements des Thermes de Cransac classé en 3 étoiles

La résidence de tourisme des Thermes de Cransac a été classée en 3 étoiles par Atout France pour ses préoccupations en termes de développement durable, la qualité de l’accueil et les services fournis.
Plus d'infos

La maison Fabre habille les mains de Nicole Kidman

La ganterie Fabre à Millau habille les mains de Nicole Kidman pour les besoins du film « la princesse de Monaco » d’Olivier Dahan.
Plus d'infos

L’agneau fermier des Pays-d’Oc a 20 ans

L’agneau fermier des Pays d’Occ qui rassemeble aujourd’hui 8 groupements de producteurs sur 5 régions fête ses 20 ans.

Verdié Voyage a conclu un partenariat avec le croisiériste MSC

Le voyagiste aveyronnais Verdié Voyage offrait dernièrement à ses fidèles clients la visite du Fantasia, navire de croisière de MSC, son nouveau partenaire, alors que le bateau faisait escale à Barcelone.
Plus d'infos

Une turbine de type VLH sur le site de l’ancienne mégisserie à La Glacière à Millau

L’installation d’une centrale hydroélectrique sur l’ancienne friche industrielle à l’entrée de Millau, à La Glacière, se concrétise. Marc Sévigné qui porte le projet via la Société La Guinguette a choisi d’installer une turbine VLH (Very Low Head) conçue, développée et fabriquée par la société MJ2 Technologies à La Cavalerie et qui produira 340 kW pour 1,86 m de chute, soit l’alimentation de 170 foyers (hors chauffage).
Plus d'infos

Agrimip Sud Ouest Innovation 2 fois distingué

Le pôle de compétitivité Agrimip Sud Ouest Innovation destiné aux PME et ETI a été classé parmi les 20 pôles « très performants » sur 71 au total, par l’évaluation individuelle commanditée par l’Etat et publiée en juillet 2012. Il a aussi reçu une médaille de bronze suite au benchmarking réalisé par l’ESCA (European Secretariat for Cluster Analysis) : une institution qui soutient et conseille les décideurs politiques et les managers en matière de développement.
Plus d'infos

Association « Pour une GTEC dans l’Ouest Aveyron »

La Sous-Préfecture de Villefranche-de-Rouergue a lancé en 2011 une démarche de GTEC (Gestion Territoriale de l’Emploi et des Compétences) en vue de contribuer au développement de l’économie locale, anticiper les mutations économiques, sécuriser les parcours professionnels de la population active, renforcer l’attractivité du territoire, de ses entreprises et de ses emplois en apportant des réponses élaborées de concert entre ses différents membres. Le périmètre concerne quatre cantons : Decazeville-Montbazens-Capdenac-Aubin. Dans ce cadre, pendant près d’1 an, 8 groupes de travail ont défini un plan d’actions global. Le 26 juillet dernier, une association « Pour une GTEC dans l’Ouest Aveyron » présidée par M. Claude Catalan a vu le jour. Sa mission consistera à mettre en synergie l’ensemble des acteurs en vue d’organiser et gérer les actions partenariales définies. Aveyron Expansion participe à 2 groupes de travail, l’un centré sur le rapprochement entre offre et demande d’emplois, l’autre lié à l’attractivité du territoire et à la structuration d’un réseau d’accueil territorialisé.

Les Cabanes d’Elo voient le jour

Entre Campuac et Golinhac, dans le bois familial, Elodie Bénezet et ses parents se sont lancés dans la construction de cabanes en bois dans les arbres pour accueillir les touristes de passage ou tout amateur de nuit au calme perchée dans la canopée.
Plus d'infos

Jérôme Messinguiral, Médiateur professionnel

Jérôme Messinguiral, médiateur et secrétaire général de ViaMédiation (réseau de la médiation professionnelle), accompagne les professionnels dans la qualité relationnelle, le soutien au dialogue social, la prévention des risques psychosociaux et la résolution des conflits. Dernièrement Capcoop coopérative d’activités d’emploi a signé une convention avec ViaMédiation par le biais de Jérôme Messinguiral, garantissant la mise à disposition d’un médiateur pour les conflits internes ou externes rencontrés par les membres de Capcoop et la mise en place d’une permanence téléphonique et électronique pour d’éventuels accompagnements.
Plus d'infos

 
 
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°73 - Juillet/Août 2012 - Page 1

Macro économie - Collectivités


Macro-économie

Licence Pro Innovation et Qualité en Agroalimentaire à Rodez

Le Centre Universitaire Jean-François Champollion à Rodez accueillera, en cette rentrée, la toute première promotion de la nouvelle licence professionnelle « innovation et qualité en agroalimentaire » spécialité conduite et gestion de projets en PME PMI. Une licence qui devrait sans plus tarder répondre aux besoins des entreprises agroindustrielles aveyronnaises.

L’Aveyron est le 1er département agroindustriel de Midi-Pyrénées. Au regard du chiffre d’affaires réalisé par les entreprises du secteur (plus de 2,2 milliards d’€ en 2011 soit 32% du chiffre d’affaires IAA de Midi-Pyrénées), l’agroalimentaire est la première filière industrielle de l’Aveyron. Elle compte 515 établissements qui emploient plus de 4800 salariés soit 20% des emplois IAA midi-pyrénéens. L’investissement des entreprises phares, le foisonnement de signes officiels de qualité et la notoriété d’image dont bénéficient les produits fabriqués en Aveyron font de l’agro-industrie aveyronnaise une filière solide. Cependant les fonctions R&D (Recherche et Développement) et marketing font défaut chez nombre de PME aveyronnaises dont le tissu reste pourtant l’une des forces du territoire, pointant ainsi du doigt le manque à gagner pour la filière : la marge de progression à l’international existe, le potentiel d’innovation produit/packaging est là.

A ce titre, la licence professionnelle « innovation et qualité en agroalimentaire » de Rodez s’est fixé l’objectif de répondre aux nouveaux besoins de compétences de la filière agroindustrielle aveyronnaise en matière de conduite et gestion de projets, en formant des cadres intermédiaires capables de porter le développement de projets agroalimentaires dans les domaines de la qualité, sécurité, environnement et de l’innovation produit, procédé, marketing et organisationnelle. Cette formation de 9 mois, fruit d’un partenariat entre le Centre Universitaire Jean-François Champollion, la Plate-Forme Technologique "Viandes et Salaisons" et les lycées agricoles La Roque et Beauregard, s’articule autour d’un enseignement théorique et pratique, d’un projet tuteuré et d’un stage de 12 semaines en entreprise à partir de février. L’enseignement est prodigué par des professionnels et des spécialistes. Des rencontres d’industriels seront également programmées. Ainsi étude de faisabilité, management, propriété industrielle, connaissance des acteurs, des financements… ne devraient plus avoir aucun secret pour la quinzaine d’étudiants de cette première promotion. Avis aux PME agroalimentaires aveyronnaises qui souhaiteraient lancer un projet d’innovation !
En 2013, la licence Innovation et Qualité en Agroalimentaire devrait aussi ouvrir ses portes à l’alternance et à l’apprentissage pour les entreprises qui désireraient former leurs salariés.

 

 


Agenda économique

 

BGE Aveyron : petit-déjeuner « aides à la création-reprise d’entreprise » le 20 septembre
Fabien Kala, responsable territorial de BGE Aveyron, organise un petit-déjeuner d'échanges sur les aides à la création-reprise d'entreprise sur nos territoires et sur nos pratiques respectives pour appuyer les entrepreneurs. Le petit-déjeuner se tiendra 18 avenue Jean Monnet, Immeuble Europa, à Rodez, de 9h à 11h. Présence à confirmer avant le 17 septembre. Le 20 septembre, de 14h à 18h, les consultants de BGE proposent aussi aux futurs porteurs de projet des entretiens individuels gratuits.
Plus d'infos

Rencontres annuelles de Mecanic Vallée le 4 octobre prochain à Figeac
Lors des Rencontres Annuelles de Mecanic Vallée qui se tiendront le 04 octobre prochain à Figeac, aura lieu un forum de l'emploi et de la formation en préambule duquel 3 zooms métiers se dérouleront à Decazeville le 20/09, à Figeac le 21/09 et à Rodez le 27/09.
Plus d'infos

Salons "Femmes, Egalité, Opportunités professionnelles" en Aveyron
Le Salon "Femmes, Egalité, Opportunités professionnelles" se tiendra le 11 octobre à Millau salle de la Menuiserie de 13h à 17h, le 25 octobre à Villefranche-de-Rouergue de 13h à 17h salle des 13 Pierres et le 6 décembre à Rodez de 10h à 17h salle des Fêtes.
Plus d'infos

Provemploi le 16 octobre prochain
Aveyron Expansion sera présent au Salon Provemploi, à Paris, le 16 octobre prochain, sur le stand Midi-Pyrénées, avec le Grand Rodez. Ce salon a pour objectif d’informer et d’accompagner les franciliens désireux de s’installer en province. 200 000 d’entre eux quittent chaque année Paris et ce chiffre ne cesse de croître.
Dans le prolongement de sa mission accueil de nouveaux arrivants et accompagnement des entreprises dans leur recherche de main-d’œuvre manquante, en partenariat avec les acteurs publics et privés locaux, Aveyron Expansion affichera, sur le stand du salon, les offres d’emploi relatives aux métiers en tension dans le département.
A ce titre, n’hésitez à nous faire parvenir la fiche d’emploi dûment complétée pour chaque offre que vous souhaiteriez voir affichée.



Collectivités

Les multiservices essaiment en Aveyron

Afin de maintenir un service de proximité en milieu rural et ainsi lutter contre la désertification et la transformation de certains territoires en communes dortoirs, le Conseil Général de l’Aveyron accompagne la reprise et la création de commerce multiservices en zone rurale. Plaisance, Arvieu et Auzits en font actuellement l’expérience.

En 2010, les époux Cazottes ont repris « La Légende », multiservices créé à Plaisance en 2004. Ils ont succédé à l’ancienne gérante qui a fait valoir ses droits à la retraite, répondant ainsi à la volonté du conseil municipal de maintenir le dernier commerce du village, qui fait office d’épicerie, de dépôt de pains, gaz, journaux et bar-restaurant. Forts de leur expérience passée dans la restauration, Gilles et Sylvie Cazottes ont su développer l’activité « repas », en créant un lieu accueillant et convivial et en captant une nouvelle clientèle : les ouvriers mais aussi les usagers de l’axe routier qui traverse Plaisance, les personnes âgées avec la réalisation de repas prêts à emporter et les familles ou groupe avec la possibilité de réserver. Si bien que la capacité d’accueil de « La Légende » n’a rapidement plus été suffisante. Gilles et Sylvie Cazottes ont alors sollicité l’équipe municipale pour une extension de la salle de restaurant à 35 nouveaux couverts portant ainsi la capacité de l’établissement à 70 couverts. La commune qui désire maintenir une activité économique attrayante sur son territoire et assurer un service de qualité à sa population, va ainsi, aidée par le Conseil Général de l’Aveyron, engager des travaux afin d’agrandir « La Légende ».

La boucherie historique d’Arvieu a fermé ses portes en 2004. Depuis, l’offre commerciale et de services s’est largement développée à Arvieu offrant une nouvelle dynamique au territoire mais soulignant aussi l’absence d’un boucher dans l’offre de commerces de proximité. Dans l’impossibilité d’exploiter l’ancienne boucherie dépendante du lieu de résidence de l’ancien exploitant, la commune a décidé d’acquérir, sur la place centrale, aux abords d’autres commerces, une maison dans laquelle elle réalisera des travaux pour accueillir le nouveau boucher du village dans le cadre d’un bail commercial à l’exploitant. Les investissements matériels sont à la charge du nouveau boucher. C’est un salarié de la boucherie de Richard Laborie à Villefranche-de-Panat, réputée pour son professionnalisme, qui assurera le service. L’approvisionnement en viande sera effectué à partir du magasin de Villefranche. Les compétences de Richard Laborie largement confirmées, la complémentarité de cette offre de service de proximité accroissant l’attractivité du territoire et la fréquentation touristique estivale ont convaincu le Conseil Général de l’Aveyron de participer au financement du projet.

A Auzits, la candidature spontanée des époux Quebatte à la gérance d’un multiservices et la volonté de la commune de rouvrir le dernier commerce de La Planque, cœur administratif de la commune avec la mairie, la poste et l’école, ont donné naissance à un point de vente alimentaire, café-snack. Après la fermeture du café en 2001, la mairie a acquis la licence IV et les murs du commerce en 2004, en vue de relancer une activité. L’arrivée de porteurs de projet expérimentés en 2009 a décidé la commune à se lancer dans les travaux de rénovation et d’aménagement du bâtiment. Le rez-de-chaussée est dédié à la partie alimentaire, le 1er étage au logement des nouveaux exploitants et l’extension au bar avec un coin snack et une salle de jeux au-dessus. Ainsi ce nouveau commerce au cœur du village, soutenu par le Conseil Général de l’Aveyron, offre des services de proximité tels que dépôt de pain, de journaux, alimentation… pour la population locale selon le concept de revitalisation rurale « Faitout » qui « labellise » ce multiservice (cf brève « Faitout, un concept de revitalisation rurale », newsletter n°54, brèves innovation).

Ce sont autant de projets suivis par Aveyron Expansion en vue d’être aidé par le Conseil Général et qui ont vocation à redynamiser le milieu rural.


 Lettre de l'économie en Aveyron - n°73 - Juillet/Août 2012 - Page 2

Vie des entreprises

Entreprise  

Visite des caves Société pour le Cercle des Dirigeants Aveyronnais

Le Cercle des Dirigeants Aveyronnais visite les caves Société

Le 2 août dernier, à Roquefort, se déroulait la rencontre annuelle du Cercle des Dirigeants Aveyronnais. Au programme : visite privative des caves et dégustation de fromages dans la cave VIP « Marc Aurèle » de Société. Ce fut l’occasion de rappeler le poids de Lactalis en Aveyron et les performances de ses marques et produits.

Jean-Michel Estève, co-président du Cercle

Le Cercle des Dirigeants Aveyronnais, initiative partenariale portée par Aveyron Expansion et l’Aveyronnaise depuis 6 ans, rassemble aujourd’hui 170 membres dont 11 nouvelles inscriptions en 2011, 7 depuis début 2012. L’objectif du Cercle est bien de favoriser le rapprochement, et si possible les opportunités d’affaires, entre ses membres mais aussi de reconnaître les personnes qui contribuent au rayonnement économique du département et bien entendu de soutenir et développer l’activité et l’emploi en Aveyron. Trois rencontres annuelles aoutiennes se sont déjà déroulées en Aveyron : aux Haras de Rodez, au Château de Labro, au Château d’Estaing et deux réunions thématiques « comment améliorer la présence de produits aveyronnais sur Paris ? » et « le luxe et l’Aveyron » se sont tenues à Paris. De ces deux réflexions sont nées l’estampille « Fabriqué en Aveyron » qui remporte aujourd’hui un large succès (plus de 1000 produits estampillés qui relèvent d’une centaine d’entreprises) et l’Etude Repères « Le luxe : marché et stratégies de distribution » réalisée par Aveyron Expansion. Enfin de nombreux contacts « d’affaires » se sont noués ayant débouché sur de nouveaux produits, l’exploitation de nouveaux marchés, ou des levées de fonds.

Arnaud Viala, co-président du Cercle

Cette année, c’est Société des Caves de Roquefort qui a accueilli, le 2 août dernier, dans ses murs, une cinquantaine de chefs d’entreprise aveyronnais, membres du cercle. La rencontre a débuté avec une visite privative des caves Société, haut lieu du tourisme industriel aveyronnais qui a reçu en 2011 près de 125 000 visiteurs. Un panorama de l’agroalimentaire en Aveyron a été présenté par Aveyron Expansion. La direction du groupe a ensuite livré, aux dirigeants attentifs, quelques chiffres de la division Lactalis AOC en Aveyron à laquelle appartient le Roquefort Société. Rappelons que Lactalis est présent sur 36 AOC fromagères sur 46 existantes en France. Le Roquefort est le premier fromage, en 1925, à avoir obtenu une Appellation d’Origine Contrôlée. En 2011, la division Lactalis AOC a réalisé, en Aveyron, 151 millions d’€ de chiffre d’affaires pour le périmètre brebis et 100 millions d’€ pour la vache, soit plus de 55% de son chiffre d’affaires. Elle emploie près de 1200 personnes (900 en « brebis » et 300 en « vache »). Elle a fabriqué 12 000 tonnes de Roquefort, 26 000 tonnes d’autres fromages de brebis ; elle a traité 95 000 tonnes de lait de vache à partir duquel 10 000 tonnes de fromages et 13 000 tonnes de poudre ont été produites. Elle a collecté 123 millions de litres de lait de brebis auprès de 1413 producteurs, 190 millions de litres de lait de vache auprès de 780 producteurs et 25 millions de litres de lait de chèvre auprès de 100 producteurs. Ces chiffres étourdissants témoignent du poids de l’activité aveyronnaise chez Lactalis et de son fort ancrage territorial.
La rencontre du Cercle des Dirigeants Aveyronnais a suivi son cours sous le signe de la convivialité autour d’une dégustation de fromages tout à fait exceptionnelle animée avec talent par Xavier Thuret, Meilleur Ouvrier de France 2007.

Pour plus d'infos

Innovation : produits, services, marques...
De nouvelles recettes chez Raynal et Roquelaure

Raynal et Roquelaure propose des nouvelles recettes : Chou farci cuisiné à l’Auvergnate, Tomates farcies sauce provençale et riz et Paupiettes de veau sauce champignons et riz. Du côté de Zapetti, Ravioli Max de bœuf affiche 20% de viande en plus et Sauce Pizza est une garniture prête à l’emploi.
Plus d'infos

Confiture de pommes de terre

Mireille, épouse de Serge Raynal agriculteur à Rieupeyroux, a mis au point une recette de confiture de pommes de terre qu’elle garde secrète. Les curieux peuvent acheter les confitures de Mireille sur le marché hebdomadaire de Naucelle.

Le bar à bières ambulant de la Caussenarde

Baptiste et Amandine Augais, agriculteurs et brasseurs à Saint-Beaulize, voient leur production artisanale de bières artisanales dopée par la demande. Ils produisent 30 000 litres par an. Cet été, leur bar à bières ambulant a remporté un large succès sur les marchés locaux.

Stage « coutelier » chez Le Couteau de Laguiole

Michel Cambon, artisan-coutelier à Laguiole, reçoit chaque année des stagiaires du monde entier à qui il transmet son savoir-faire afin que chacun d’entre eux puisse réaliser sa propre pièce et repartir avec.

Les années Vinyls, un concept original

L’entreprise, les années Vinyls, hébergée à la pépinière d’entreprises Chrysalis, propose aux particuliers la possibilité de graver leur musique sur vinyl et d’y apposer l’image de leur choix. Au vu du démarrage de l’activité, Jérôme et Céline Crochat prévoient d’embaucher 2 salariés dans les années à venir.
Plus d'infos

De nouvelles bières aveyronnaises : Ladouze et les Mousses du Vallon

Le nombre de brasseurs en Aveyron augmente avec Jean-Christophe Coupat à Sauveterre-de-Rouergue, créateur de Ladouze et Régis Dantin, créateur des Mousses du Vallon à Marcillac. Ces deux passionnés ont chacun la volonté de créer une brasserie.

Des chalets flottants à Thérondels

Gérard Sol a mis au point, il y a quelques années, des chalets flottants sur le lac de Sarrans, sous le nom de Lacustra, au plus grand bonheur des pêcheurs et des amtateurs de nuits insolites.
Plus d'infos

 
 
  Lettre de l'économie en Aveyron - n°73 - Juillet/Août 2012 - Page 3

Entrepreneurs Aveyronnais

Portrait  

Antoine Stouff au cœur de la méthanisation sur le Montbazinois

Antoine Stouff est de tous les milieux : agriculteur, organisme professionnel, élus locaux… Ses fonctions lui permettent d’agir comme un véritable catalyseur dans le projet de méthanisation de Montbazens.

Antoine Stouff a adopté l’Aveyron lorsqu’il a rencontré sa future épouse, originaire d’Espeillac, à l’Ecole Supérieure d’Agriculture de Purpan. Il y fait sa vie et participe très tôt, par ses diverses implications, au développement du territoire qui l’a accueilli. Empreint d’intérêt pour le développement territorial, il effectue d’abord son stage à l’ADASEA sur les problématiques de déprise agricole et d’embroussaillement des parcelles. Puis en 98, il devient conseiller agricole à la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, sur le secteur de Montbazens. A ce titre, Antoine Stouff anime, à l’époque, le volet agricole du contrat « bassin d’activité/terroir » du plateau Montbazens Rignac, démarche de développement local cofinancée par le Conseil Général, le Conseil Régional et l’Etat. « Ce qui m’a permis de mettre un pied dans le monde des élus » explique celui dont le métier est aujourd’hui agriculteur. Un monde qu’il finit même par intégrer puisqu’en 2001, il est élu au conseil municipal et adjoint au maire de Roussennac et depuis 2002 il est délégué à la Communauté de Communes du Plateau de Montbazens. Avant de s’installer sur l’exploitation familiale de brebis laitières aux côtés de son épouse en 2008, l’homme qui a acquis une connaissance fine du plateau de Montbazens et de ses différents acteurs économiques « bifurque quelques temps » selon ses mots, en prenant la responsabilité d’une coopérative de production de lapins en Aveyron, puis en Midi-Pyrénées et en Languedoc Roussillon. Sans aucun doute, une nouvelle corde à son arc. Puis en devenant exploitant agricole, Antoine Stouff s’investit aussi dans le monde associatif (CUMA, coopérative Ovitest…). Aujourd’hui, l’adjoint au maire et le délégué de l’intercommunalité qu’il est, est également trésorier de la CUMA de Roussennac et membre du bureau d’Ovitest. L’homme de 38 ans porte de multiples casquettes à la croisée des milieux professionnels et élus qui font inévitablement de lui la personne idéale pour être le chef de file du projet de méthanisation de Montbazens. Aussi, est-il Président d’ EVAM (Energie Verte du Montbazinois) qui porte le projet de méthanisation.

L’association EVAM en phase de devenir une SAS a été créée en 2009 mais le projet de méthanisation est plus ancien. En 2005, l’Ouest Aveyron et plus particulièrement le montbazinois ont été identifiés avec la Bretagne, par le bureau d’études Solagro mandaté par l’Union Européenne, comme zone favorable pour le transfert du process danois de méthanisation « territoriale » qui a vocation à rassembler de nombreux acteurs du territoire. Le Plateau de Montbazens bénéficie d’une densité importante d’élevage offrant quantité d’effluents sur un territoire limité minimisant par conséquent le coût des transports et dispose de la présence d’industries agroalimentaires à proximité et donc de déchets organiques valorisables en chaleur. Mais à l’époque l’amalgame avec les plateformes de compostage et la problématique des boues de stations d’épuration a freiné l’idée d’un projet de méthanisation territoriale. « Heureusement l’implication de Claude Catalan, Maire de Montbazens et Président de la Communauté de Communes du Plateau de Montbazens, a permis de lancer avec la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, une action de sensibilisation auprès des agriculteurs » raconte le Président d’EVAM. Si bien qu’une poignée d’agriculteurs s’est penchée sur la question de la méthanisation. La communauté de communes, l’ADEME et la Région ont financé l’étude de faisabilité du projet qui a révélé le potentiel de réalisation du projet avec notamment la présence du réseau de transport de gaz naturel déjà existant sur le territoire. A la suite de quoi, EVAM, l’association qui porte le projet de méthanisation a vu le jour. Ce projet au caractère inédit pour le monde agricole rassemble aujourd’hui 80 agriculteurs qui financeront l’investissement de 12 millions d’€ à hauteur de 25 à 40%. La collecte concernera 120 000 tonnes d’effluents agricoles et 10 000 tonnes de déchets agroalimentaires. La production de gaz devrait représenter 50 000 mégawatts, soit la consommation d’environ 2000 foyers). Eneria est le partenaire industriel de l’opération (développeur, investisseur et exploitant), elle est au capital de la société d’exploitation, la SAS Prometer, avec la Caisse des Dépôts et EVAM. EVAM rassemble les acteurs du territoire : les agriculteurs et les industriels du projet et est ouverte à toutes participations citoyennes. Pour Antoine Stouff, il s’agit d’un véritable projet collectif qui favorise le développement du territoire. Aujourd’hui, la biomasse agricole a été contractualisée, le principe de valorisation énergétique a été acté (le biométane sera injecté dans le réseau de gaz naturel), les études administratives dont le dossier ICPE (Installation Classée pour la Protection de l’Environnement) sont en cours de montage. Si bien que la construction de l’unité de méthanisation est envisagée début 2014 pour une mise en service début 2015. C’est un projet de société qui émane du territoire. « Non seulement il n’est pas en concurrence avec la vocation agricole qui est de nourrir mais il restitue aussi le digestat aux agriculteurs par une prestation d’épandage, sans compter la production de biométane » conclut Antoine Stouff qui se plaît aussi à dire avec humour « qu’avant de produire de l’énergie, nous en aurons beaucoup dépensé » !

 

Brèves, les gens ...
Eric Suzanne Sous-Préfet de Villefranche-de-Rouergue
Eric Suzanne a été nommé Sous-Préfet de l’arrondissement de Villefranche-de-Rouergue. Il succède à Christine Royer.
Anne Ballereau succède à Paul Boulvrais à la sous-préfecture de Millau
Anne Ballereau est le nouveau Sous-Préfet de l’arrondissement de Millau.
Benoît Desaint succède à Thierry Caillaud à la tête du groupement EDF Lot Truyère
Benoît Desaint a pris la tête du groupe d’exploitation hydroélectrique EDF des vallées du Lot et de la Truyère.
Plus d'infos
André Veyrac Président de CEMAC-Cobévial
André Veyrac, éléveur bovins viande en race Aubrac à Sénergues a été élu Président de la coopérative CEMAC-Cobévial.
Jean-Pierre Labardin reçoit la légion d’honneur
Le Président de la protection civile de l’Aveyron, Jean-Pierre Labardin, s’est vu remettre les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur par le Préfet Cécile Pozzo di Borgo.
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°73 - Juillet/Août 2012 - Page 4

A LIRE

> Rapport du Centre d'Analyse stratégique : Des technologies compétitives au services du développement durable

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°73 - Juillet/Août 2012 - Page 5