La lettre de l'économie en Aveyron
Juin 2006
Numéro 8


Edito

L'exemple du tourisme

L'été est traditionnellement un des moments forts de la saison touristique aveyronnaise.
Le tourisme est devenu un élément à part entière de l'économie du département, bien identifié dans le projet de développement Aveyron 2011.
En 2005, avec un « effet viaduc » qui s'inscrit dans la durée, la fréquentation a dépassé le seuil symbolique des 10 millions de nuités.
La progression est la plus forte de Midi-Pyrénées.
Ce secteur d'activité, qui représente quelque 300 millions d'euros de chiffres d'affaires, est exemplaire d'une adaptation réussie.
L'Aveyron, en ce domaine comme en tant d'autres, a su passer du stade de la « cueillette » à une approche économique globale. En s'appuyant sur ses incontestables atouts, le département a construit un tourisme performant et de qualité. Le professionnalisme des acteurs du tourisme aveyronnais a permis cette évolution rapide.
Il faut maintenant gérer ce succès.
La notoriété de l'Aveyron nous donne à tous des devoirs.
Savoir accueillir, se donner les moyens de ne pas décevoir nos visiteurs et en faire des ambassadeurs amoureux de l'Aveyron.
Voilà l'enjeu.
Ensemble, nous saurons y répondre.

Jean PUECH
Président d'Aveyron Expansion

Au sommaire
Macro économie
> Le poids des filières en Aveyron

Collectivités
> Ste Geneviève sur Argence: une collectivité impliquée dans le développement économique

> Agenda
Vie des entreprises
> Eiffage au top des performances

Entrepreneurs aveyronnais
> Eric BARES : un passionné du bois

A la une

L'unité KAIROS devient opérationnelle à La Cavalerie

L'installation de la Société KAIROS à LA CAVALERIE a été annoncée début 2005. Le chantier, ouvert en juillet de la même année, est en voie d'achèvement et l'usine sera opérationnelle avant fin juin. Désormais, partiront de LA CAVALERIE des poteaux, des éléments béton, des « murs de pierre » préfabriqués et destinés au secteur du bâtiment, du génie civil, sur tous les grands chantiers du Midi et sur une partie du Massif Central.

La volonté de deux hommes

KAIROS, c'est d'abord la volonté de deux hommes, Jean Marie MICHEL, 49 ans, et Jean JORDAN, 54 ans.
Le premier, Jean Marie MICHEL, avec une formation technique en électricité intègre une agence de publicité avant de faire de la production textile au Maroc. De retour en France en 1997, il s'intéresse au secteur du bâtiment et, pour être indépendant, crée KAIROS en 2003 à SETE.
Le deuxième, Jean JOURDAN, est ingénieur bâtiment et réalise une bonne partie de son parcours dans les grands groupes comme BOUYGUES ou EIFFAGE, en France métropolitaine ou dans les DOM TOM. Il crée une entreprise du bâtiment qu'il dirigera jusqu'en 2003. Partageant avec Jean-Marie MICHEL la même vision du bâtiment, à moyen terme, il décide de le suivre pour créer KAIROS et son dépôt de SETE permet le démarrage de l'activité.

Le choix de l'Aveyron

La réponse immédiate du marché démontre la justesse des prévisions. Pour répondre industriellement, il faut une usine. C'est l'AVEYRON qui est choisi pour l'espace, l'implication des partenaires dans le projet, les efforts du Conseil Général pour faciliter l'installation sur la zone départementale, l'appui des banques locales, celui d'Aveyron Expansion.
A cela s'ajoute forcément la qualité des paysages aveyronnais qu'apprécient les deux associés et notamment Jean-Marie MICHEL qui résidait à ST JEAN DU BRUEL alors qu'il travaillait pour une agence de publicité de MARSEILLE.
Rien d'étonnant que Jean-Marie MICHEL ait décidé de construire sa maison sur le plateau du Larzac, à CORNUS.

Une usine de 4000 m2 , 80 emplois et 8 millions d'euros de chiffre d'affaire

Chantier Kairos – Début 2006

La Société KAIROS , c'est une usine de 4 000 m² située sur le Parc Départemental d'Activités de MILLAU-LARZAC. A partir d'agrégats et de ciment, cette unité va produire des éléments de construction sur mesure, éventuellement «parés de pierres », comme la partie bureau de l'usine. Elle emploiera, dès la montée en puissance, 80 personnes pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 8 millions d'euros.
La mise en ouvre, sur chantier, pourra être assurée par une Société filiale du Groupe SIGMA.
Mais, à terme, les dirigeants veulent diversifier leur activité et leurs marchés en réalisant des maisons individuelles en série mais personnalisées, alliant le savoir-faire et la main de l'homme.

Chantier Kairos – Début 2006

Un projet supplémentaire qui pourra participer à la création d'emplois dans le Sud-Aveyron.
Déjà l'installation se prépare. Les 18 personnes qui ont accepté de venir de SETE à LA CAVALERIE bouclent leurs valises. 10 personnes sont en formation pour intégrer l'entreprise le 15 juillet prochain.

KAIROS confirme et affirme le trait d'union entre l'AVEYRON et le Midi méditerranéen. L'entreprise s'ajoutera à la liste de celles qui sont très présentes sur les chantiers de cette région.



Telex... l'économie aveyronnaise en bref
Aveyron : indicateurs résolument au vert

Dans le prolongement du Conseil d'Administration d'Aveyron Expansion, un communiqué a été adressé à la presse nationale. Les informations transmises traduisent la dynamique nouvelle dont bénéficie l'AVEYRON grâce à l'A75 et à l'ouverture du viaduc de MILLAU. Dynamique démographique, avec un gain net de 9000 habitants depuis 2000 qui confirme un renversement total de tendance ! Dynamique économique, illustrée par la progression d'activité de l'agence : une centaine de projets d'entreprises aveyronnaises accompagnés en 2005 représentant un millier d'emplois, auxquels s'ajoutent environ 150 emplois par an liés à l'arrivée d'entreprises extérieures.
Le Conseil Général se réjouit de ces évolutions et confirme sa volonté d'accompagner et de favoriser le développement des entreprises aveyronnaises, y compris à l'export au travers de la plateforme AVEYRON INTERNATIONAL. Depuis le 28 avril, dans le cadre de cette opération, une base de données au service de l'exportation est gratuitement à la disposition des entreprises aveyronnaises.

« Pierre et Vacances » confie la fabrication d'une grande partie de sa documentation au groupe BURLAT

Déjà positionné sur des marchés nationaux importants comme France Télécom et Wanadoo, le Groupe BURLAT (prépresse, impression et distribution), implanté à RODEZ, a remporté le marché de la fabrication d'une grande partie de la documentation du groupe « Pierre et Vacances ». L'impression, le stockage et la livraison des documents (dépliants d'accueil, affichettes, pochettes de bienvenue dans les établissements . ) seront donc réalisés désormais en Aveyron. Le Groupe BURLAT prévoit la création de 3 emplois supplémentaires directement liés au marché « Pierre et Vacances » qui viennent s'ajouter aux 45 emplois actuels en Aveyron. Pour Didier BURLAT président du Groupe, «  ce marché est une bonne nouvelle pour l'entreprise et pour l'Aveyron  ». Le marché, remporté dans le cadre d'une mise en concurrence européenne a mobilisé les plus grands groupes du secteur. Une victoire qui témoigne de la reconnaissance de la qualité de service du groupe BURLAT et conforte le bon positionnement de la filière des arts graphiques en Aveyron.
http://www.burlat.fr

Développement de la société NITICA
NITICA, société informatique au service des plateformes logistiques basée à LIVINHAC le haut, s'engage dans la construction d'un nouveau bâtiment de 690 m2 . Le coût total de l'opération s'élève à 550 000 €. Ce programme de développement sera générateur de 13 emplois.
Les tapisseries de «  La Licorne  » présentées à MOSCOU

La société «  La Licorne  » spécialisée dans les reproductions et créations de tapisserie en sérigraphie d'Art est basée à SAUVETERRE DE ROUERGUE. Bernard LARROQUE, nouveau gestionnaire de la société, mandaté par l'association « Un jour Un artisan », a présenté tout récemment les tapisseries de la Licorne en Russie. Les Moscovites ont été largement conquis. Fort de ce succès, Bernard LARROQUE songe déjà à ses prochaines destinations : la Chine et le Japon.

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°8 - Juin 2006 - Page 1

Macro économie - Collectivités


Macro-économie

Le poids des filières en Aveyron

Au plan national, la croissance, modeste au quatrième trimestre de 2005, est venue souligner la fragilité de l'activité dans l'industrie. Particulièrement, la progression des importations (+ 6,6 %) a soustrait en 2005 un point à la croissance annuelle. Ainsi en 2005, la croissance a-t-elle été moins forte qu'en 2004.

En Aveyron, avec une hausse globale du chiffre d'affaires légèrement supérieure à 2% par rapport au précédent exercice, le niveau d'activité 2005 pour les entreprises s'inscrit dans la même fourchette de croissance qu'au niveau national.

Il importe de nuancer le propos par une observation plus fine des secteurs d'activités. En effet, le secteur qui a le plus contribué à la croissance en 2005 en Aveyron a été celui de la construction (avant les biens d'équipement et l'agriculture). Une mention particulière pour la belle croissance d'activité enregistrée dans le secteur des transports.

D'ailleurs, ces deux secteurs d'activité viennent d'intégrer une place à part entière dans les filières de l'Aveyron décrites dans la nouvelle version de l' Aveyron Economique 2006 * .

On y apprend notamment que ces deux secteurs représentent :
•  6 200 emplois, 2 400 entreprises et 660 millions d'euros de chiffre d'affaires pour la construction,
•  2 600 emplois, 670 entreprises et 265 millions d'euros de chiffres d'affaires pour le transport.

* prochainement disponible sur le site internet d'AVEYRON EXPANSION : www.aveyron-expansion.fr

 

 
Collectivités

SAINTE GENEVIEVE SUR ARGENCE :
une collectivité impliquée dans le développement économique

La municipalité de STE GENEVIEVE SUR ARGENCE accompagne de façon volontaire et pragmatique le développement économique de son territoire, dans le strict cadre de ses compétences . Un équilibre subtil dont Madame Renée-Claude COUSSERGUES, Maire de Sainte Geneviève, a le secret.

SAINTE GENEVIEVE vit une véritable révolution
L'aide apportée par la commune à EBA et aux abattoirs POUJOL, deux entreprises structurantes implantées à STE GENEVIEVE , illustre bien l'action déterminée de la municipalité. Les bâtiments de l'entreprise Escalier Bois Aveyronnais dont la commune est propriétaire ont fait l'objet de 3 programmes d'extension. L'entreprise se porte bien et emploie aujourd'hui une cinquantaine de personnes. Les abattoirs, anciennement gérés par une SEM (17 emplois jusqu'en 2003) et vendus il y a 3 ans à un privé, emploient aujourd'hui 180 personnes !
Mme Coussergues, Maire de
Ste Geneviève sur Argence

Une véritable révolution pour la commune de SAINTE GENEVIEVE qui a dû tout d'abord accompagner l'arrivée d'une population de passage mobilisée sur le chantier des abattoirs. Ensuite, c'est une population permanente qu'il a fallu accueillir avec la création de plus de 150 emplois liés à l'ouverture en 2005 de la salle de découpe et de l'usine de fabrication de steacks hachés (la deuxième unité de ce type en France).

Résultat ? La population augmente. L'école pourrait bien ouvrir une nouvelle classe. L'image de la commune se bonifie. Au-delà de STE GENEVIEVE , c'est tout le Nord Aveyron qui profite de cet essor.

 
Agenda économique

La dixième Mêlée Numérique le 8 juin 2006
« Nouvelle Technologie de l'Information : au cour de la compétitivité des entreprises » : c'est le thème de la dixième édition de la Mêlée Numérique qui se tiendra au centre des congrès DIAGORA à LABEGE le 8 juin prochain. Dans le cadre de 2 conférences plénières et d'une vingtaine d'ateliers thématiques, des experts aborderont les sujets suivants : Comment les Technologies de l'Information et de la Communication sont elles un levier pour faire face à l'accélération de la compétition économique ? Quels avantages concurrentiels attendre de leur utilisation ? Comment peuvent elles être une réponse aux enjeux de la mondialisation ? 1500 représentants du tissu PME/PMI régional sont attendus à cette manifestation clôturée par la traditionnelle « soirée de la Mélée Numérique.  ».
http://www.meleenumerique.com

9 ème Assises Nationales des Déchets Ménagers et Assimilés les 27, 28 et 29 juin 2006
Les assises nationales des déchets ménagers et assimilés auront lieu au parc des expositions d'AGEN du 27 au 29 juin 2006. Il s'agit de la plus importante manifestation nationale sur la gestion des déchets, dédiée aux collectivités locales. Les assises 9 ème édition, co-organisées par le réseau IDEAL, la communauté d'agglomération d'AGEN et le Conseil Général du Lot-et-Garonne devraient accueillir 2000 personnes. Cette manifestation permettra de réfléchir sur les actions à mener pour mieux communiquer et informer la population sur la responsabilisation du citoyen, la prévention et la valorisation. Le programme comprend une demi-journée de visites de sites de traitement, 2 jours de conférences, un salon d'une centaine d'exposants, un espace de présentation de la formation continue offerte aux collectivités et un forum juridique où les participants pourront bénéficier gracieusement des conseils prodigués par des juristes.
http://www.reseau-ideal.asso.fr

Rapports d'activités des services de l'Etat et du Conseil Général le 26 juin 2006 La Préfète de l'Aveyron et le Président du Conseil Général présenteront les rapports d'activités des services de l'Etat et du Conseil Général au cours d'une séance plénière de l'Assemblée Départementale le 26 juin 2006 dans l'hémicycle du Conseil Général.

  Une dynamique qui ne doit rien au hasard

Cette dynamique nouvelle n'est pas le fruit du hasard. La municipalité sollicitée sur des problèmes très divers de recrutement, de routes, de services à la population, de logements, répond aux demandes et anticipe les besoins. Les travaux routiers nécessités par l'accroissement du trafic poids lourds ont été entrepris.

Abattoirs Poujol

La municipalité a contribué à la mise sur pied (ou plutôt sur roue) d'une halte garderie d'un nouveau genre (itinérante). Des expériences de partenariat très large entre les structures chargées de l'emploi ont été menées pour résoudre les problèmes de recrutement de personnel rencontrés par les abattoirs POUJOL. Une part importante des nouveaux embauchés étant d'origine polonaise et portugaise, un centre d'accueil a été mis à disposition. Des cours de français, cofinancés par l'employeur et la commune ont été organisés. Enfin, pour permettre l'intégration harmonieuse de la population nouvellement arrivée à SAINTE GENEVIEVE , un comité d'accueil informel, constitué de Madame COUSSERGUES et de Madame FAU (son adjointe), accompagne l'implantation des nouveaux arrivants : présentation du nord Aveyron aux personnes susceptibles d'occuper un emploi à SAINTE GENEVIEVE , visites de logements .

D'autres projets sont à l'étude, parmi lesquels la création de chalets de vacances. Mais la commune a volontairement levé le pied . Madame COUSSERGUES souhaite que les initiatives soient prises de façon progressive, pour que les réalisations soient de qualité et durables, pour permettre à la population d'intégrer tous les changements, aux nouveaux venus de prendre leurs marques, bref pour que tout le monde trouve sa place .

 
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°8 - Juin 2006 - Page 2

Vie des entreprises

Entreprise

Eiffage au top des performances

Viaduc de Millau

Après une première année d'exploitation, le viaduc de Millau peut tirer un bilan très positif.
En 2005, la fréquentation s'est révélée de 20% au dessus des prévisions, avec des trafics de pointes totalement inattendus, générant des bouchons au niveau de la barrière de péage.
Une réponse a rapidement été trouvée : quatre voies de péage ont été ajoutées cet hiver ainsi que des équipements supplémentaires sur les voies existantes.
Eiffage note également un bilan très positif en terme de comportement de l'ouvrage et entretien, notamment hivernal, correctement structuré et adapté aux exigences du contrat de concession.
L'engouement du grand public pour ce recordman du monde ne se dément pas. Il contribue très largement au développement touristique et économique du département.
L'autoroute A75 est passée du titre « d'autoroute de désenclavement du Massif Central » au statut d'itinéraire alternatif à la Vallée du Rhône.
«Si Eiffage est très fier d'avoir réalisé le viaduc de Millau, notre plus grande fierté réside dans l'adhésion des Millavois et des Aveyronnais au projet. Le viaduc de Millau est leur Viaduc » déclare Frédéric Dune, Directeur d'Exploitation du viaduc.

Innovation : produits, services, marques...

Des constructions écologiques et économes en énergie

Les particuliers sont de plus en plus nombreux à s'engager dans la construction de maisons respectueuses de l'environnement. L'architecte François BEDRUNE évalue à 10% le surcoût d'un bâtiment écologique par rapport à un bâtiment de construction classique. Un surcoût, selon lui, rapidement amorti grâce aux économies réalisées en matière de chauffage, d'éclairage et d'eau. Comme François Bédrune, 60 professionnels (architectes, maçons, charpentiers, couvreurs, .) se sont regroupés au sein d'une association nommée « CANOPEE ». L'objectif de cette association : promouvoir les solutions alternatives dans les domaines de l'énergie et de l'habitat.
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°8 - Juin 2006 - Page 3

Entrepreneurs Aveyronnais

Portrait

Eric BARES : un passionné du bois

Eric BARES est à la tête de l'entreprise LIGNIVALYS installée à FLAGNAC depuis un peu plus d'un an. Comme l'indique son nom, « ligni » le bois et « valys » la valeur ajoutée, l'entreprise travaille le bois. Plus exactement LIGNIVALYS produit pour des fabricants de parquets la partie supérieure des parquets flottants : des parements sous forme de fine lamelles de bois.

LIGNIVALYS : fruit d'une rencontre entre un Vosgien et un Aveyronnais

Eric Bares

Au terme de ses études d'ingénieur en mécanique, Eric BARES a effectué un stage dans une entreprise spécialisée dans le lamellé collé. Ce fut le début d'une passion pour le bois . Il a travaillé ensuite 6 ans dans cette entreprise, puis dans une entreprise de parquet et a suivi une formation complémentaire en gestion (IFG / ICG).

La création de LIGNIVALYS est le fruit d'une rencontre entre un Vosgien (Eric BARES), Président de l'entreprise et un Aveyronnais aubinois (Thierry SEBASTIA), Directeur Général.

E. BARES était alors directeur de site dans une entreprise de parquet et possédait un savoir faire dans la production. T. SEBASTIA, client de cette même entreprise, avait déjà une clientèle et un savoir faire dans le domaine de l'approvisionnement en matière première. Partageant la même envie de se lancer dans la création d'entreprise et complémentaires dans leur savoir faire, ils ont rapidement identifié l'activité de leur future entreprise : du «  sur mesure » pour des pièces de forte largeur et forte longueur. Une bonne idée puisque LIGNIVALYS est déjà bien positionnée sur le marché.

Après 1 an et demi d'existence, le bilan est encourageant

Thierry SEBASTIA a dû, comme tout Aveyronnais qui se respecte, mettre en avant les qualités du département puisque Eric BARES a accepté de s'installer dans le bassin malgré les mises en garde de ses amis, certains que l'Aveyron c'était «  le bout du monde » . Finalement, il n'est pas dépaysé. Les Vosges et le bassin decazevillois ont en commun ce mélange de ruralité et d'industrie en reconversion (crise textile dans les Vosges) qui donne aux habitants une attitude particulière face aux situations. Il ne se sent pas au bout du monde. C'est même la qualité de l'accueil qui l'a convaincu de s'implanter dans le bassin. Tout au long de leur installation, les deux entrepreneurs se sont sentis entourés (FIBM, SORID, Plateforme d'initiative locale, Aveyron Expansion, .).

En revanche, Eric BARES avait largement sous estimé deux obstacles : difficulté pour trouver des transporteurs et difficultés de recrutement. Aujourd'hui l'entreprise emploie 9 personnes et va enfin pouvoir, après plusieurs mois de recherche, recruter un chef d'atelier. LIGNIVALYS se développe mais le jeune dirigeant de 36 ans se sent toujours davantage « capitaine d'équipe » que « patron ». Une équipe qu'il anime avec l'ouverture et la rigueur des gens de l'Est .

Après un an et demi le bilan est encourageant. Les objectifs que s'étaient fixés Eric BARES et Thierry SEBASTIA sont en passe d'être atteints et un projet de diversification des produits est en cours.

Brèves, les gens ...
Kasper IBFELT / Cave des vignerons du Vallon de MARCILLAC

Précédemment responsable marketing de la société CHRIS-WINE à Bordeaux, Kasper IBFELT est directeur de la cave des vignerons du vallon de MARCILLAC depuis 8 mois. Ce trentenaire d'origine Danoise s'est fixé comme objectif d'améliorer la rentabilité de la cave, d'assurer sa mise à niveau technique, de conquérir de nouveaux marchés à l'export. En un mot, il souhaite donner à la cave les moyens de « passer la vitesse supérieure . ».

Départ de Magali SELLES / Sous-préfecture de VILLEFRANCHE DE ROUERGUE

Sous-préfète de l'arrondissement de VILLEFRANCHE DE ROUERGUE depuis 2 ans, Magali SELLES quitte l'Aveyron pour une nouvelle mission à DINAN en Bretagne. Son successeur devrait être connu dans les prochains jours.

Première rencontre des membres du Cercle des Dirigeants Aveyronnais le 10 août 2006

Le CDA regroupe à ce jour 122 dirigeants d'entreprises aveyronnais (vivant en Aveyron, expatriés mais aussi aveyronnais d'adoption). Il est le fruit d'une initiative lancée par Aveyron Expansion et l'« Aveyronnaise » localisée à Paris. Le CDA a pour objectifs de renforcer l'identité de la communauté économique aveyronnaise en facilitant les contacts, de créer de l'activité et de l'emploi en Aveyron, de reconnaître les personnes qui contribuent au rayonnement économique de l'Aveyron. La première rencontre du Cercle se tiendra le 10 août prochain dans le prestigieux décor des Haras à RODEZ.

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°8 - Juin 2006 - Page 4