La lettre de l'économie en Aveyron
mai 2013
Numéro 81


Edito

Le retour de l’économie réelle

Le 1er juillet prochain, parce que nous avons souhaité faire d'un rendez-vous formel l'occasion d'un moment fort, nous recevrons dans le cadre de l’Assemblée Générale d’Aveyron Expansion Philippe Dessertine, économiste, grand spécialiste de la finance, professeur des universités Paris X-Nanterre et à l’ENSAE, directeur de l’Institut Français de la Haute Finance. Cette personnalité habituée des plateaux de télévision et des grands rendez-vous internationaux abordera une question clé : « peut-on réconcilier l’économie réelle avec la finance internationale ? ». Vaste programme donc, à l’issue d’un rapport d’activité de notre agence où il ne sera précisément question que d’économie réelle, de projets réels et de nouvelles perspectives de développement pour notre département.

Saluons à cet égard, l’arrivée du groupe Noz qui créera au moins 150 emplois sur 3 ans sur notre territoire à Bozouls, après Woodway et Charpentes d’Olt à Entraygues, après la reprise d’activité d’une partie du site de Sévérac... Nous savons à présent que l’ « après Cauval » ne sera pas un champ de ruines.

Depuis le début de cette crise interminable, notre équipe a mis les bouchées doubles, comme à l’accoutumé, avec détermination et discrétion. Parfois longs à maturer, d’autres projets exogènes suivent et bon nombre de communautés de communes, partenaires désormais naturels de l’agence, ont compris tout l’intérêt qu’il pouvait y avoir à capitaliser sur une connaissance intime du tissu économique existant et une volonté sans faille de faire réussir l’Aveyron.




Arnaud VIALA
Conseiller Général de Vezins
Président d'Aveyron Expansion
Consultez le blog d'Arnaud Viala


Au sommaire

A la Une
> Implantation du Groupe Noz en Aveyron : création de 2 bases logistiques à Bozouls et La Cavalerie


> Telex de l'économie

Secteur économique
> Charpentes bois : fabrication et installation

Collectivités
> Le Plateau de Montbazens et Aveyron Expansion font front commun au service de la transmission d’entreprises

> Agenda

Vie des entreprises
> Sussi et fils, la première scierie du Sud Aveyron

> Innovation

Entrepreneurs aveyronnais
> Les frères Linard : le duo discret de la charcuterie

> Les gens

> A voir

> Lire les news précédentes

Aveyron Expansion est aussi sur :



A la Une  

Implantation du Groupe NOZ en Aveyron : création de 2 bases logistiques à Bozouls et La Cavalerie

Le 3 juin dernier, Rémy Adrion, président du Groupe Noz et Arnaud Viala, Président d'Aveyron Expansion réunissaient la presse locale en présence de Jean-Claude Luche, Président du Conseil Général, Jean-Luc Calmelly, Maire de Bozouls, Bruno Ferrand, Maire de La Cavalerie, Jean-Michel Lalle, Président de la Communauté de Communes Bozouls Comtal, Jean-François Galliard, Conseiller Général de Nant et de membres de l'équipe Midi-Pyrénées Expansion, pour l'informer de l'implantation du Groupe Noz en Aveyron.

Dans le cadre de ses actions de prospection de projets d’entreprises, Aveyron Expansion, l’agence de développement économique du Conseil Général de l’Aveyron, a établi depuis plusieurs mois des contacts avec le groupe Noz.

NOZ

Cette entreprise française, dont le siège est basé en Mayenne, réalise un chiffre d’affaires d’environ 300 millions d’Euros et compte près de 3 000 collaborateurs.
Noz commercialise des produits de déstockage divers : textile, chaussures, accessoires de mode, décoration, bazar, bagageries, vaisselle, tapis, produits alimentaires, boissons, vins, livres, CD, DVD, produits d'hygiène et de beauté...
Noz dispose d’un réseau de plus de 200 magasins, dont le maillage est plus dense dans l’ouest et le nord de la France.
Pour gérer ce réseau, la société s’appuie sur 5 plateformes logistiques à Loiron (53), Angers (49), Romorantin-Lanthenay (41), Pont-Audemer (27) et Auxerre (89).

Afin de resserrer son maillage territorial, Noz souhaite se développer dans le sud, en mettant notamment en place de nouvelles unités logistiques.

Aveyron Expansion a présenté plusieurs sites pouvant répondre aux exigences de Noz, notamment des locaux vacants dans le cadre de liquidations judiciaires. C’est ainsi que deux bâtiments considérés comme complémentaires ont été retenus par la Direction de Noz :
- Le bâtiment « Valaubrac» à Bozouls, qui accueillera des activités de traitement et de contrôle des marchandises ;
- Le bâtiment « Vincent Cadeaux » à La Cavalerie, qui sera concerné par des activités de stockage.

Noz s’est ainsi engagé sur la création d’au moins 120 emplois à Bozouls et 30 à La Cavalerie, dans les 3 ans à venir. La sous-traitance d’activités liées à l’exploitation de ces deux sites devrait générer de nombreux emplois locaux indirects supplémentaires (notamment, sur le transport de marchandises).

Dans la conjoncture actuelle, ces deux projets, sur des sites laissés vacants en 2012, constituent un signe particulièrement positif pour le département de l’Aveyron.

Pour plus d'infos


 

Telex... l'économie aveyronnaise en bref
Sam Technologies a 40 ans

Sam Technologies, filiale du groupe Arche à Viviez, fêtait ses 40 ans le 31 mai dernier, devant un parterre d’invités : salariés et proches, personnalités locales… L’occasion de rappeler le poids du 3ème opérateur industriel du département avec à sa tête Patrick Bellity : 460 CDI et plus de 100 millions d’€ de chiffre d’affaires pour la seule activité aveyronnaise.
Plus d'infos

Les gants de la maison Causse « ambassadeurs » de charme de l’excellence des savoir-faire français à travers le monde !

Le Ministère des Affaires Etrangères a récemment choisi les gants de la maison Causse, devenue propriété de la prestigieuse maison Chanel en septembre 2012, comme cadeau officiel de la France. Un modèle de gant pour femme et un modèle de gant pour homme de la collection Causse ont été référencés et seront offerts aux chefs d’État et ambassadeurs étrangers, lors des voyages officiels à l'étranger et réceptions en France. Un cadeau symbole de l’excellence des savoir-faire français dans les métiers de la mode qui fait l’image de la France à travers le monde, et une reconnaissance pour la maison Causse déjà labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant et inscrite au répertoire des Métiers d’Art Rares et le savoir-faire gantier de la ville de Millau !
Plus d'infos

Sofop en Aveyron et Asquini dans le Lot-et-Garonne forment Asquini-Sofop Aero

Les 2 sous-traitants aéronautiques complémentaires, Sofop à Olemps (usinage de petites et moyennes pièces et assemblage) et Asquini à Marmande (usinage de pièces moyennes et de grandes dimensions et traitement de surface) ont décidé d’allier leurs forces pour décrocher de plus grosses commandes avec la création de la société holding Asquini-Sofop Aero consolidant ainsi un chiffre d’affaires de 70 millions d’€ et comptant 475 salariés. Cette nouvelle société rejoint ainsi le top 5 français des sous-traitants aéronautiques de rang 1.

L’entreprise Thierry Frayssinhes labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant »

Les ateliers Frayssinhes, créateur d’escaliers bois à Salles Curan vient de recevoir le label Entreprise du Patrimoine Vivant du ministère de l’Economie des Finances et de l’Industrie. Il distingue les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.
Plus d'infos

MBF au service des événements d’entreprises

MBF à Rodez est spécialisé dans la création et l’organisation d'événements d'entreprises, séminaires, conventions, incentives en Aveyron, en France et à travers le monde. De l’inauguration à l’anniversaire d’entreprise, MBF prend en charge la totalité de l’organisation.
Plus d'infos

Label « employeur partenaire » pour Lisi Aerospace

La société Lisi Aerospace à Villefranche-de-Rouergue s’est vue remettre le label « employeur partenaire » pour la disponibilité opérationnelle accordée à 9 de ses salariés, sapeurs pompiers volontaires.
Plus d'infos

Nouveaux agréments « fabriqué en Aveyron »

Lors du dernier comité d’agrément « Fabriqué en Aveyron », 13 nouvelles entreprises aveyronnaises ont rejoint la famille des produits labellisés : les Couleurs du Sud (mosaïste céramiste), Le Vieux Porche (vigneron), la SARL Julien (équipement habitat menuiserie), l’EURL AFB (fabrication d’escaliers bois), l’ESAT Les Domens (atelier protégé), l’Atelier Julien H (maroquinerie sellerie), la SARL Palat (carrière à ciel ouvert), la boulangerie Galzin, Les Vignerons du Vallon, la bijouterie Céline Vigier, MD Bijoux, le GAEC de Saint-Second (production de fruits et légumes) et la SARL Conquet (salaisons, charcuterie) ont ainsi vu certains de leurs produits agréés. Aujourd’hui, l’estampille « Fabriqué en Aveyron » représente 140 entreprises et 1400 produits.
Plus d'infos

Palmarès 2013 de la Grappe d’Or

3 médailles d’or : le vin rouge Cav Pays de Millau (AOC Côte-de-Millau), le vin rouge vieilli en fût de chêne Cav Pays de Millau (AOC Côte-de-Millau) et le vin rouge du Domaine Pleyjan (IGP Aveyron)
6 médailles d’argent : le rosé du Domaine la Cardabelle (AOC Côte-de-Millau), le vin rouge du Domaine du Vieux Noyer (AOC Côte-de-Millau), le rosé du Domaine Pleyjean (IGP Aveyron), le vin rouge des Vignerons du Vallon (Marcillac AOC), le vin rouge du Domaine de la Carolie (Marcillac AOC), le vin rouge vieilli en fût de chêne du Domaine de Laurens (Marcillac AOC)
1 médaille de bronze : le rosé des Vignerons du Vallon (Marcillac AOC)

25 ans pour la Menuiserie Boutonnet

La SARL Boutonnet, entreprise de menuiseries traditionnelles spécialisée dans le travail sur mesure et à la main (meubles, escaliers, charpentes, bardages…), à Millau, et qui emploie 6 personnes vient de fêter un quart de siècle d’existence.
Plus d'infos

Arev Finance exploitera le futur casino de Cransac

Le délégataire du futur casino de Cransac sera la société Arev Finance. Il investira 3,85 millions d’€ dans le nouvel établissement et devrait créer 30 emplois dès l’exploitation du casino dont l’ouverture est prévue fin 2014, début 2015.
Plus d'infos

IGP pour le porc du Sud-Ouest

Le porc du Sud-Ouest dont la viande est plus rouge, plus juteuse et plus tendre obtient l’indication Géographique Protégée. Il s’agit de porcs nés et élevés dans les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées.

L’association Corum rachète le site rodezvip.com

L’association des commerçants du Grand Rodez, Corum, rachète le site internet de ventes privées créé par la société Galago.

Nouvelle exploitation de volailles à Mélagues

Sylvie et Jean-Louis Rivemale se lancent dans la production de volailles sur le site de Brioges à Mélagues.
Plus d'infos

 
 
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°81 - Mai 2013 - Page 1

Secteur économique - Collectivités


Secteur économique

Charpentes bois : fabrication et installation

Un secteur très atomisé
En France, le secteur de la fabrication de charpentes est composé essentiellement de structures artisanales de moins de 10 salariés et d’un petit nombre d’acteurs industriels qui concentrent l’essentiel de l’activité. Le secteur compte environ 1440 entreprises et 23 600 emplois (chiffres 2010), les 10 premières entreprises concentrant 1/3 du chiffre d’affaires total de la filière. Le segment des travaux de charpente est encore plus atomisé (environ 4850 établissements et 29 000 emplois en France en 2010). Le nombre d’acteurs a fortement augmenté ces dernières années sur le segment de l’installation de charpentes en raison notamment de la faiblesse des barrières à l’entrée sur ce marché.
L’industriel britannique Wolseley domine le secteur de la fabrication de charpentes. Le groupe intervient en France via la société Charpentes Françaises qui compte 13 sites de production en France parmi lesquels « Charpentes Industrielles Bergeracoises » à Mouleydier (24) et «Fermettes du Midi » à Mèze (34), les deux sites les plus proches de l’Aveyron. Les principaux fabricants français sont ARBONIS (fabrication et installation) qui intervient dans le sud ouest via la société SATOB basée à Peguilhan (31), CHAMPEAU dont une des unités de production est située à Fourqueveaux (31), OSSABOIS basé dans la Loire et SIMONIN basé dans le Doubs. Ces deux dernières sociétés interviennent peu dans le sud de la France.

Une activité en repli en lien avec les difficultés du secteur de la construction neuve
Conséquence directe de la chute d’activité dans la construction neuve et du ralentissement du marché de l’entretien – rénovation, la production de charpentes et menuiseries s’est repliée pour la 5ème année consécutive en 2012 (-6,8% en volume). Après une augmentation de près de 7% en 2011, le chiffre d’affaires des charpentiers a diminué de 2,5 % en 2012. De surcroît, la profession a vu ses marges se réduire en raison de l’augmentation du prix des matières premières (liée aux difficultés d’approvisionnement en bois) et de l’augmentation des charges (énergie, transport) que les opérateurs, dans un contexte de concurrence exacerbée, n’ont pas pu répercuter sur le prix de vente de leurs produits et prestations. « Le secteur de la construction bois a été assez porteur ces dernières années mais actuellement nous n’allons pas mieux que les autres corps de métiers » indiquait Philippe Roux, Président de l’Union Charpente – menuiserie – parquet (FFB), dans un article du Moniteur du 29 mai 2013. Pour lui l’année 2013 devrait se solder par une baisse du chiffre d’affaires et des résultats.

boissière©

Des tendances de fonds plutôt favorables au secteur
Si la profession est en ce moment durement impactée par la crise, plusieurs éléments sont plutôt de bon augure : règlementation thermique, augmentation de la part de marché de la construction bois dans le marché de la maison individuelle (*1) et potentiel de travaux représenté par les chantiers d’extension, de surélévation (*2) et de mise en accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées.
*1 : plus d’une maison individuelle sur 10 est construite en bois actuellement en France
*2 : près de 20% des agrandissements de maisons individuelles sont en bois
source : observatoire économique de la construction bois 2012
Autre élément important pour la compétitivité de la filière : le recours croissant à des essences de bois locales oblige les professionnels à adapter leurs procédés aux caractéristiques de chaque essence, stimulant de fait le développement de nouvelles techniques constructives.

Une activité traditionnellement bien implantée en Aveyron
En raison certainement de l’importance de sa forêt (30% du territoire aveyronnais), l’Aveyron a toujours été bien pourvu en charpentiers. Aujourd’hui le département compte plus d’une centaine d’établissements spécialisés dans la fabrication et l’installation de charpentes en bois ce qui représente plus de 450 emplois et près de 75 millions de chiffres d’affaires.
Parmi les entreprises aveyronnaises de charpente les plus importantes : le Groupe FINADORM (l’un des premiers constructeurs de mobil-homes - HLL en France), BATI CAUSSES (spécialisé dans les charpentes de bâtiment agricole), SICB (Sylvatec), CHARLES ET MOUYSSET, BATUT, DRUILHET, CM BOIS ET HABITAT, MOUYSSET Frères, BALLAT, BOISSIERE (La Batisse), AUSTRUY CHARPENTES…

A noter :
- une quarantaine d’entreprises aveyronnaises (charpentiers ou constructeurs de maisons individuelles) ont investi le marché des maisons à haute valeur énergétique et écologique en se spécialisant dans la réalisation de maisons à ossature bois ou tout bois
- l’Aveyron a la chance d’héberger le CRITT Bois à Sainte-Radegonde (Centre Régional d’Innovation et de Transfert de Technologie spécialisé dans le bois) dont l’une des missions est d’accompagner techniquement le développement du secteur de la construction bois

Sources : XERFI PRO’S « Fabrication et installation de charpentes » février 2013 ; interview de Philippe Roux Président de l’Union Charpente-menuiserie-parquet (FFB) - le moniteur.fr - 290513 ; Innover avec des bois locaux « le moniteur.fr - 300513» ; Observatoire national de la construction bois – France Bois Forêt - juin 2012

Pour plus d'infos

 


 
Agenda économique

 

Exposition « la main en scène » à La Manufacture Causse du 2 mai au 31 octobre
Les photographies de Patrice Thébault, dédiées au travail de la main, sont exposées à la Manufacture Causse à Millau depuis le 2 mai dernier et jusqu’au 31 octobre prochain. Les métiers de gantier, bronzier, passementier, coutelier, parfumeur, brodeur, bottier, costumier de scène, facteur de pianos sont ainsi mis à l’honneur, révélant le savoir-faire d’entreprises d’excellence.
Plus d'infos

Le Laboratoire du Haut Ségala inaugure ses nouveaux locaux le 13 juin prochain
Le Laboratoire du Haut Ségala, spécialiste des huiles végétales et eaux florales, a déménagé de La Salvetat Peyralès à Rieupeyroux dans les anciens bâtiments de Ségala Industrie qui ont bénéficié de quelques travaux d’aménagement. L’entreprise reprise par le groupe KAE Cosmétiques en juillet 2012, passe ainsi d’une surface de 250 m² à 650 m² qui lui permettra de disposer d’une plus grande surface de fabrication et de stockage pour faire face à la croissance en France et à l’export. L’inauguration est prévue le 13 juin prochain.
Plus d'infos

Trophées du développement durable en Midi-Pyrénées : dépôt des candidatures jusqu’au 25 juin
Les trophées du développement durable en Midi-Pyrénées récompensent les entreprises qui prennent en compte le développement durable dans toutes ses dimensions : environnementale, économique, sociale, niveau de gouvernance. Candidatez jusqu’au 25 juin
Plus d'infos

Aveyron Expansion tient son AG le 1er juillet prochain
L’agence de développement économique du département de l’Aveyron, tient son Assemblée Générale le 1er juillet prochain à 14h30 aux Centre Culturel et archives départementales, en présence de Monsieur Philippe Dessertine, Professeur à Paris-X Nanterre (depuis 2001).

Il est aussi professeur à l'ENSAE. Il est Directeur de l'Institut de Haute Finance (IFHF) et est membre du Cercle de l'entreprise. Spécialiste de l'économie et de la finance, il est l'auteur d'ouvrages et d'articles sur l'information financière. En 2009, il a été membre de la Commission du Grand Emprunt présidée par Alain Juppé et Michel Rocard. Il est membre du Haut Conseil des Finances Publiques.
Plus d'infos

La 1ère hébergerie inaugurée le 5 juillet prochain
La 1ère hébergerie, marque déposée à l’INPI par le PNR des Grands Causses, sera inaugurée le 5 juillet prochain au lieu-dit l’Oulette sur le Causse du Larzac. Il s’agit de la rénovation de vieilles jasses caussenardes en lieux d’accueil touristique à haute qualité environnementale afin de leur offrir une deuxième vie.
Plus d'infos


Collectivités

Le Plateau de Montbazens et Aveyron Expansion font front commun au service de la transmission d’entreprises

Depuis un an, Aveyron Expansion, l’agence de développement économique du département, déploie ses activités au service des territoires infra départementaux et propose un accompagnement personnalisé des Communautés de communes qui en font la demande.

C’est ainsi que le 23 juillet dernier, Arnaud Viala, Président d’Aveyron Expansion et Claude Catalan, Président de la Communauté de communes du Plateau de Montbazens, signaient une convention de partenariat économique en présence de Gisèle Rigal, Conseillère Générale du canton.

Composé de 13 communes (Montbazens, Brandonnet, Compolibat, Privezac, Lanuéjouls, Drulhe, Vaureilles, Roussenac, Lugan, Valzergues, Galgan, Peyrusse-le-Roc, Les Albres), le territoire du Plateau de Montbazens, situé à l’interface des agglomérations de Rodez, Villefranche et Decazeville bénéficie d’une accessibilité privilégiée, d’un bon cadre de vie, de pôles de services, d’un tissu économique dense… Autant d’atouts à valoriser pour conforter l’attractivité du Plateau de Montbazens et relever le défi de la transmission d’entreprises pour les années à venir, un des enjeux majeurs de développement économique du territoire.

Sur la base d’un diagnostic partagé proposé par Aveyron Expansion et soumis aux instances de la Communauté de communes, un plan d’actions a été proposé par l’agence de développement économique qui a identifié un potentiel d’une quinzaine d’entreprises à reprendre. Il est notamment prévu de réunir les chefs d’entreprise concernés lors d’une soirée durant laquelle leur sera présenté un accompagnement à la transmission en partenariat avec les chambres consulaires. A la suite de quoi, les dirigeants intéressés se verront proposer d’éventuels repreneurs.

Pour plus d'infos


 Lettre de l'économie en Aveyron - n°81 - Mai 2013 - Page 2

Vie des entreprises

Entreprise  

Sussi et fils, la première scierie du Sud Aveyron

La scierie Sussi et fils, à Sauclières, fabrique des palettes sur mesure pour des clients de secteurs d’activité divers : de l’agroalimentaire à la construction en passant par l’imprimerie. Ce sont plus de 70 modèles de palettes qui sont fabriquées. « Chaque client ayant le sien » explique Rolland Sussi, PDG de la scierie qui compte aujourd’hui 30 personnes. « Nous écoulons 25 000 m3 de grumes et clouons près de 400 000 palettes par an, soit 2000 palettes par jour » précise-t-il.

Le moins qu’on puisse dire c’est que l’activité familiale a parcouru du chemin depuis l’arrivée du grand-père italien de Rolland en France. « A l’origine, mon grand-père vendait du bois de chauffage dans la région de Montpellier. En 1946, il a acheté une coupe de hêtre à Sauclières par le biais d’un ami, si bien que mon père est monté dans l’Aveyron pour exploiter ce bois et s’est installé définitivement au village, comme exploitant forestier » se souvient le dirigeant qui a rejoint l’activité en 1970. C’est alors que la scierie a vu le jour pour fournir une activité supplémentaire. « On comptait 3 salariés à l’époque » affirme Rolland Sussi.

Au fil du temps, les investissements se sont succédés afin de moderniser l’activité et agrandir la société : une écorceuse en 74, puis un broyeur, une scie multi-lame, une cloueuse en 82, et en 91, une autre ligne de sciage est née, augmentant l’effectif de l’entreprise de 11 personnes. « Nous avons fait venir 3 familles de l’extérieur qui ont permis de maintenir l’école et la poste » se rappelle Rolland Sussi. Le dernier gros investissement date de 2000 avec la modernisation de la première scierie et le changement de la ligne de clouage. Le chef d’entreprise prévoit encore d’agrandir ses locaux de 200 m², de construire un bâtiment de stockage des sciures et d’acheter une nouvelle machine à clouer.

Les palettes fabriquées par la société Sussi et fils sont chargées tous les jours sur 3 semi-remorques appartenant à la société de transports créée par les fils de Rolland qui emploie 5 chauffeurs et une secrétaire. Une complémentarité toute trouvée ! …même si la société Sussi et fils dispose de 2 camions pour le transport des grumes.

Innovation : produits, services, marques...
Les chochottes, 1ère marque de parakinésithérapie : des soins 100% naturels et réglementés pour soulager douleurs articulaires et musculaires

Les chochottes nées à Rodez sont des coussins garnis de graines de lin aux vertus anti-inflammatoires, à utiliser à chaud ou à froid. La gamme s’est enrichie de 4 nouveaux soins : un emplâtre anti-bleus à l’argile rouge, un liniment du sportif, un baume multi-usages et une synergie d’huiles essentielles pour chocs émotionnels.
Plus d'infos

« Recettes d’une safranière » aux Editions du Rouergue

Véronique Eche qui cultive le safran, réputé pour ses qualités culinaires et médicinales, à Pruines, a sorti un livre de 96 pages aux Editions du Rouergue intitulé « recettes d’une safranière ».

Scie Bel’Arbre : élagage à la scie japonaise

Scie Bel’Arbre est spécialisé dans la taille « réfléchie » des arbres d’ornements et fruitiers. Fabien Trarieux n’utilise quasiment que la scie japonaise dont la lame est dentelée et légèrement recourbée. Elle offre une entaille incomparable à celle effectuée avec une tronçonneuse qui abîme l’arbre.

www.dici-aveyron.fr bientôt en ligne

Le site internet e-commerce de produits du terroir aveyronnais dici-aveyon.fr, pensé par Nicolas Lefévère, devrait être en ligne d’ici le mois de juillet. On y retrouvera notamment les produits des 3 fromageries qu’il vient d’acquérir à Millau.

Media12.fr, le journal de ceux qui font l’Aveyron

Depuis le 20 mars dernier, un nouveau média sur internet, relai des entrepreneurs, des décideurs, des acteurs, des créateurs… aveyronnais relate les initiatives « constructives » du territoire, selon les mots de Philippe Pradal, rédacteur en chef.
Plus d'infos

 
 
  Lettre de l'économie en Aveyron - n°81 - Mai 2013 - Page 3

Entrepreneurs Aveyronnais

Portrait  

Les frères Linard : le duo discret de la charcuterie

Les frères Linard, Stéphane et Bertrand, à la tête de la charcuterie éponyme à Lanuéjouls, forment un duo complémentaire. Leur prudence et leur discrétion battent la mesure d’un succès introverti à l’image des produits de qualité qu’ils fabriquent.

Bertrand et Stéphane Linard

Stéphane, l’aîné, et Bertrand Linard, le cadet, sont la 5ème génération de charcutiers de la famille. Stéphane a rejoint l’activité paternelle, à 22 ans et Bertrand, 2 ans après, à 20 ans, offrant un nouveau dessein à la petite charcuterie de Salles-Courbatiès reprise par leur père en 1973 : l’entreprise s’agrandit en famille, en 1993, avec la construction de nouveaux locaux à Lanuéjouls.

Autrement dit, l’arrivée des 2 fils Linard dans l’entreprise est l’occasion de valoriser un savoir-faire à fort potentiel en donnant une nouvelle dimension à l’activité salaisonnière. 450 m² de bâtiments sont construits. L’aîné aujourd’hui en charge de la gestion commerciale a fait ses débuts en tant que préparateur de commandes et le cadet, arrivé dans la société familiale en 95, est passé de fonctions commerciales à la production qu’il supervise. Chacun trouve sa place.

La complémentarité des deux frères s’affirme plus encore lorsqu’ils reprennent les rênes de l’entreprise, au départ de leur père il y a 7 ans, même si Stéphane Linard, toujours très prudent, déclare que « la reprise ne s’est pas effectuée sans flottement ». « Aujourd’hui, nous avons des fonctions identifiées complémentaires mais nous bouchons aussi les trous dans l’entreprise au besoin » ajoute Bertrand Linard, en toute humilité.

La simplicité qui caractérise ces 2 chefs d’entreprise n’est pas étrangère au succès mesuré que rencontre la maison Linard passée de 2 salariés à 21 aujourd’hui et affichant 11% de croissance. Ils se donnent un seul mot d’ordre qu’ils gardent en ligne de mire : fabriquer des produits de qualité selon le savoir-faire transmis par leur père. Une éthique que le concours du salon de l’agriculture, créé en 2008 pour les produits charcutiers, récompense chaque année en attribuant une médaille à la Maison Linard « un gage de confiance pour le consommateur mais qui fait aussi la fierté de tous les salariés » ajoute Stéphane Linard qui tient à souligner la dynamique d’équipe.

La salaisonnerie fabrique une trentaine de produits (saucisse au Roquefort, de canard, aux noix…). La saucisse sèche représente 80% de la production, le saucisson 15% et le reste sont des produits dérivés. Plus de 10% du chiffre d’affaires est réalisé à Paris dans les boucheries charcuteries. La Maison Linard dont les produits bénéficient de l'estampille "Fabriqué en Aveyron" travaille de longue date avec le groupe Gérard Joulie notamment mais l’essentiel de la distribution s’effectue en Aveyron et dans les départements limitrophes dans les boucheries charcuteries et quelques GMS grâce à des revendeurs grossistes. L’entreprise dont les agrandissements se sont succédés en 99, 2005 et 2013 pour atteindre aujourd’hui 1550 m² de bâtiments dispose encore d’une marge de manœuvre quant au développement de l’activité et les frères Linard, toujours très circonspects, de surenchérir : « nous ne souhaitons pas trop grossir au risque de perdre notre identité artisanale à laquelle nous sommes très attachés ! »

Pour plus d'infos

 

Brèves, les gens ...
Olivier Izard, nouveau président de l’APABA
Olivier Izard, éleveur laitier bio à Saint-Salvadou, succède à Laurent Rémès à la présidence de l’Association pour la Promotion de l’Agriculture Biologique en Aveyron.
Plus d'infos
Olivier Saleil futur Président du CJD Aveyron
Olivier Saleil devrait succéder à Joëlle Sigal à la présidence du Centre des Jeunes Dirigeants le 7 juillet prochain.
 Lettre de l'économie en Aveyron - n°81 - Mai 2013 - Page 4

A VOIR

> Impression 3D : révolution et relocalisation industrielle ?

 Lettre de l'économie en Aveyron - n°81 - Mai 2013 - Page 5